Forum des hapkido-in de France

    Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Partagez

    meiyo
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 199
    Age : 37
    Localisation : Rouen
    Kwan : Mu Sul Kwan
    Date d'inscription : 06/06/2011

    Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  meiyo le Sam 29 Déc 2012 - 19:39

    Bonjour.

    Pour diverses raisons j'envisage d'écrire un article sur l'hapkido. Ca s'annonce être un travail de longue haleine aussi je requiers votre aide.

    J'ai plusieurs questions :

    - D'après mes recherches notre art martial serait un mélange d'aiki-jutsu et de taekkyon et de tang soo do. Êtes-vous d'accord ?
    D'autres disciplines sont-elles impliquées ? Pourriez-vous m'indiquer plus précisément leur part dans le produit fini ?

    - L'hapkido n'est pas censé, du moins à l'origine, comporter de compétition ni de formes. Pourtant j'entends parfois parler d'hapkido-combat et de poom-sees ou de hyungs, d'où ma question .

    - De même à l'origine, il n'y a pas de sol en hapkido. Pourtant certains dojangs le mentionnent et dans le mien nous en faisons un peu d'autant plus que l'un de nos instructeurs pratique en parallèle le combat libre où c'est un aspect essentiel. Pour vous est-ce toujours de hapkido, une sorte d'évolution naturelle ?

    - Quelles sont les spécificités des différents styles ? Votre avis me sera ici très précieux même si cette question est difficile. Mentionnez également si les armes sont étudiées et si oui lesquelles ?

    J'aurais également de votre aide pour recenser tous les arts martiaux coréens et connaître précisément la différence entre taekwondo ITF et WTF surtout sur le plan technique.

    Merci d'avance.

    BelFeg
    Ceinture blanche
    Ceinture blanche

    Nombre de messages : 13
    Localisation : Rennes
    Kwan : Kum Moo Kwan
    Date d'inscription : 18/10/2011

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  BelFeg le Dim 30 Déc 2012 - 17:26

    De même à l'origine, il n'y a pas de sol en hapkido. Pourtant certains dojangs le mentionnent et dans le mien nous en faisons un peu d'autant plus que l'un de nos instructeurs pratique en parallèle le combat libre où c'est un aspect essentiel. Pour vous est-ce toujours de hapkido, une sorte d'évolution naturelle ?

    Ca n'en fait toujours pas partie. Ce n'est donc jamais le cas et encore moins une évolution naturelle. Beaucoup de grands experts (tout art martial compris) expriment l'idée que le combat au sol est un non sens martial, ou alors il faut y aller que pour un temps très court. Amener au sol c'est dans beaucoup de cas se mettre en danger car des éléments extérieurs au combat un contre un peuvent rentrer en jeu (plusieurs adversaires etc.).

    Le combat au sol peut être efficace, agréable a regarder, techniques, tactiques. Mais dans des règles et un environnement aménager.

    Bref, si vous souhaitez faire du combat au sol, cela existe déjà en Judo, lutte, MMA etc. Pas dans le Hapkido.

    Serizzawa
    Ceinture bleue
    Ceinture bleue

    Nombre de messages : 100
    Date d'inscription : 28/03/2010

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  Serizzawa le Lun 31 Déc 2012 - 17:25

    Et sinon, pour te répondre meiyo, dans l'école Kum Moo Kwan, nous étudions l'évantail, la canne, le bâton court et long, le nunchaku (démonstration), le sabre et la ceinture.
    De plus, nous avons également des poomsee mais en corée, je crois savoir qu'ils sont surtout utilisés pour différencier les différentes écoles.

    bouda
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 277
    Age : 48
    Localisation : Rennes
    Kwan : Kum Moo Kwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  bouda le Jeu 3 Jan 2013 - 13:23

    Mon avis, c'est que le Hapkido est un pur produit coréen.

    Il puise ses racines dans le Aiki Jujitsu Daito Ryu, c'est évident.
    Mais il a subi tellement d'influences qu'il a aujourd'hui un (des ?) style bien différencié, de sorte qu'on puisse reconnaître un hapkido-in sans connaître à priori l'art martial qu'il pratique.

    En terme d'influence, on ne peut pas écarter le Taekwondo, surtout à notre époque où beaucoup de pratiquants expérimentés ont commencé par le taekwondo (quoi qu'on en dise, ça laisse forcément des traces et c'est en mon sens l'influence la plus importante de nos jours).

    Maintenant, je pense que le Hapkido est un art martial extrêmement riche et qui s'adapte à tellement de pratiques et/ou de besoins qu'il semble normal qu'il continue d'évoluer.
    Ca ne me choque pas, mais ça nécessite un encadrement afin de ne pas avoir autant de Hapkido que d'écoles et d'adapter ces apports au style même du Hapkido (il risquerait d'y perdre son originalité).

    Aujourd'hui, par exemple, quand on parle de hapkido, on a souvent 2 images en tête :
    - un style démonstratif, avec des mouvements amples, des coups de pieds hauts, sautés etc.
    - un style réaliste avec des techniques souvent courtes et dures

    Ca prouve bien que c'est un art martial qui a de multiples facettes et qui peut s'adapter au monde moderne, et continuer à avoir des apports externes.

    taichichuang
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 236
    Date d'inscription : 02/07/2007

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  taichichuang le Sam 12 Jan 2013 - 19:59

    Bonjour,
    Pour ma part, j'ai commencé par le Sin Moo Hapkido de Maitre Ji han Jae, donc on peut dire a l'origine. Lui même a été élève de Maitre Choi on Sul, qui a été élève de Takéda Sensei du Daito riu. 5 info prise sur l'arbre généalogique sur le site du Sin Moo Hapkido Belgique ).
    C'est difficile de définir l'évolution de chacun, mais je pense que chaque école est issue de pres ou de loin de l'un des deux Grand maitre.
    Je sais qu'il y a des écoles qui pratiquent des formes de pompsé, mais le Hapki combat est une manière de faire connaitre le Hapkido sous une autre forme. Je sais qu'il y a beaucoup de compétions combat et ce depuis longtemps en Hapkido, dans d'autres pays et que en France on essaye tant bien que mal à le mattre en pratique.
    Au Hapkimudo c'est un peu un style de Kick boxing qui été mélangé avec les techniques traditionnel. Je pense que Maitre Lee Eun Jang a voulu faire évoluer le Hapkido et l'adapter aux occidentaux, donc on peu dire que le Hapkido évolue de façon naturel.
    On étudie la défense au sol, au Sin moo Hapkido vers ceinture marron, au Hapkimudo au 2eme dan, en plus du baton cour et du Shinaï. Ensuite viennent le baton long, la ceinture et l'éventail.
    Il faut savoir que dans 80% des cas dans une baguarre de rue cela se fini au sol, donc je pense qu'il serais intérréssant d'en étudier un peu les spécifitée.
    Pour le Taekwondo je n'ai pas de réponse puisque j'en pratique pas beaucoup.

    flofloghost N
    Ceinture blanche
    Ceinture blanche

    Nombre de messages : 1
    Localisation : marseille
    Kwan : eulji kwan
    Date d'inscription : 13/01/2013

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  flofloghost N le Dim 13 Jan 2013 - 18:24

    Salut tout le monde

    cela fait longtemps que j’étais pas venu et j'ai décide de recréer un compte( l'ancien étant mis au placard) après avoir lu ce post.
    Plusieurs fois aussi je me suis demandé si il fallait faire évoluer le hapkido avec d'autres techniques, ça m'a un peu retourné le cerveau.
    comment faire évoluer un art, tout en le respectant pour que ça s'apelle encore hapkido et non pas du hapki-jiujitsu brasiliano-taekwon-do a la fin?

    je suis conscient que pas mal de pratiquants comme moi pratiquent d'autres arts, comme le taekwondo, kick boxing, jiujitsu brésilien etc.. et l'incorpore dans leur cours parce qu'il trouve que tel ou tel technique est mieux, plus efficace, plus logique.

    moi je rentre pas trop dans ce système. un prof de taekwondo n'apprend pas a ses élèves le chi sao, tui shou juste parce qu'il trouve que le combat rapproché est pauvre dans le taekwondo.
    Alors pourquoi s'amuser a rajouter des techniques au sol du jiujitsu bresilien,ou des techniques du muay thai?


    si il doit évoluer c'est par rapport au terrain et le comportement des personnes, ( par exemple on n'apprend plus a combattre comme si on allait affronter un samurai mais plutôt un voyou et les techniques seront appropriés au genre urbain etc...)

    par contre montrer de temps en temps des techniques venant d'autres parts pour qu'un eleve ne reflechisse d'une autre maniee dans sa façon de bouger, de combattre je suis ok.

    si il doit y avoir rajout de techniques venant d'autres arts, elle ne doit être que personnelle,en plus du hapkido je pratique depuis longtemps le taekwondo mais aussi le jeetkunedo et dans ma pratique personelle j'essaie de marier tout ça pour être meilleur, plus complet.

    si demain je devais faire un cours de hapkido, je ne m'amuserai pas a faire des series de coups de poing empruntés au wing chun ou faire que des coups de pieds comme si j'etais a un cours de taekwondo.
    j'essaierai de faire du hapkido en respectant le plus possible ce que j'ai appris sans le denaturer, ce serait respecter son art , ses maitres a mon sens




    meiyo
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 199
    Age : 37
    Localisation : Rouen
    Kwan : Mu Sul Kwan
    Date d'inscription : 06/06/2011

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  meiyo le Sam 2 Fév 2013 - 13:32

    Voici le premier jet de la première partie de mon article sur l'hapkido. Vous trouverez également une liste non-exhaustive des différents styles et arts martiaux coréens. J'attends avec intérêt vos commentaires, ajouts et corrections.

    LE HAPKIDO


    합기도 - 合氣道

    HAP KI DO

    Union Energie Voie

    Concentration


    I – Histoire

    Le Hapkido, ou Hapgido, est un art martial coréen de défense personnelle créé par Maître CHOI Yong-Sul (1904-1986) et fondé sur une connaissance très approfondie du corps humain. Il résulte d’une synthèse entre d’une part le Daito-Ryu Aiki Jutsu, étudié par Choi durant 2 ans au Japon auprès de Maître TAKEDA Sokaku (1859-1943), et d’autre part le Tang Soo Do et le Taekkyon coréens.

    A noter qu’entre 1911 et 1921, Maître CHOI eut comme condisciple UESHIBA Morihei (1883-1969), futur fondateur de l’Aikido, art martial avec lequel le Hapkido est souvent confondu en raison de leur proximité phonétique même si ces deux disciplines partagent également certains principes philosophiques et techniques.

    Au fil de son évolution, la discipline adopta plusieurs noms tels que le Yusul, ou méthode passive, enseignée par Maître CHOI dans un premier temps, puis Hapki Yukwonsul et enfin Hapkido, appellation dont la paternité est attribuée à Maître JI Han-Jae, connu notamment pour sa participation à l’ultime film de Bruce Lee, Le Jeu de la Mort (1973). De nombreuses personnes vont même plus loin en en faisant le fondateur de la discipline.

    Très complet et adapté à tous les publics, le Hapkido est aujourd’hui une méthode de défense personnelle reconnue au point d’être enseignée au sein de la police et de l’armée sud-coréenne de même que dans les groupes de sécurité rapprochée. Ainsi l’Hapkido peut être décliné en trois aspects : civil, policier et militaire.




    II – Principes

    Le Hapkido repose sur trois principes fondamentaux :

    - L’eau (Yu) : agir avec fluidité et adaptabilité afin de faire face à tous types d’adversaires et de situations, tout comme l’eau prend la forme du récipient qui la contient.

    - Le cercle (Won) : ne pas chercher à contrer la force de l’adversaire mais au contraire à l’absorber, la dévier pour la retourner contre lui.

    - L’harmonie (Hwa) : se synchroniser avec son opposant pour mieux lire en lui et ainsi deviner ses intentions.

    III – Règles

    Comme tout art martial, l’Hapkido est régi par des règles qui forment un véritable corpus de valeurs auxquels doit impérativement adhérer le pratiquant, hapkido-in ou hapkidoiste. Elles sont obligatoirement affichées dans le dojang et au nombre de neuf :

    - HYO DO HYO DO : Respect envers la famille et ses parents

    - HU AE : Fraternité; avoir toujours de bonnes relations avec ses semblables

    - SIN AE : Loyauté envers son Maître, son école, et ses amis

    - TCHONG SONG : Patriotisme

    - KYOM SON : Humilité

    - CHI SIK : Connaissance; être studieux et apprendre pour améliorer ses connaissances

    - TCHONG LYOM : Intégrité

    - CHONG AE : Justice; respecter ses engagements

    - YONG MAENG : Courage; aller contre toutes sortes d’injustices




    IV – Techniques

    L’Hapkido comporte notamment un grand nombre d’actions sur les tendons et les articulations effectuées avec les membres inférieurs (Jok sul) telles que les clés, les points de pression, les écrasements musculaires ainsi que des dégagements, des étranglements respiratoires et sanguins et des immobilisations.

    A noter que l’Hapkido traditionnel, tel qu’il fut créé en Corée, ne comporte pas de sol, les maîtres estimant qu’à ce niveau le combat est terminé. Toutefois on peut trouver certains dojangs qui étudient cet aspect notamment sous l’influence d’autres disciplines telles que le JuJitsu brésilien et le Combat Libre.

    En matière de percussions, il se caractérise également par une très grande variété de techniques des membres inférieurs (Pal chagui) en particulier de nombreux coups de pied, donnés à tous niveaux, y compris en-dessous de la ceinture.

    Sont aussi enseignés les coups de genou et les frappes des membres supérieurs (Kwon sul) (coups de poing, coup du tranchant de la main, coup de tête, coup de paume et pics de doigts) ainsi que les blocages et les esquives qui y sont liés.

    Par ailleurs on y trouve aussi de nombreuses projections (Donjigui), chutes et roulades (Nak bop), souvent assez proches de celles du judo japonais, et des exercices respiratoires, énergétiques et de santé (Hwai ki gong).

    Enfin, loin de ne se limiter au travail à mains nues, le Hapkido comprend du maniement d’armes parmi lesquelles peuvent figurer notamment :

    - Dam Bong: le bâton court
    - Kum: le sabre
    - Po-Bak: la corde ou la ceinture.

    Cette liste est loin d’être exhaustive, l’enseignement de celles-ci, de même que celui éventuel de formes (poom-sees ou hyungs) varie sensiblement d’un style à l’autre.


    V – Styles ou écoles

    Le Hapkido ne constitue pas une discipline unifiée, mais au contraire se décompose en une vaste multitude d’écoles différentes (kwan), chacune avec ses spécificités, à tel point qu’il n’existe pas l’heure actuelle de fédération coréenne ou internationale de cet art martial.


    Styles :

    Mu Sul Kwan
    Jin Jun Kwan
    Sin Moo Kwan
    GHF (Global Hapkido Federation)
    Hankido
    Hapkimudo
    Pyeongmu-gwan
    Cheongmu-gwan
    Korea Hosinsul Federation
    Duk Moo Kwan
    Kum Moo Kwan
    Shinsei

    Arts martiaux coréens :

    Hapkido
    Taekwondo / Taegwondo
    GongKwon Yusul
    Tang Soo Do
    Taekkyon / Taekgyeon
    Soo Bahk Do
    Chung Do Kwan
    Oh Do Kwan
    Moo Duk Kwan Taekwondo
    Chun Kuk Do
    Haidong Gumdo / Haedong Geomdo / Haidong Kumdo
    Taekwondo Mouhebong NUNCHAKU COREEN
    Ssang Jul Gon
    KyuktooKi KICKBOXING COREEN
    KunGekdo
    Hoshin Moosool
    Han Mu Do
    Koam Mu Do
    Kuk Son Wool
    Son Mu Do / Seon Mu Do
    Sireum
    Goukgoung
    Muye Ishipsa Ban / Muye Dobo Tongji
    Hoi Jeon Moo Sool
    Yoodo
    Kichun
    Masangjae
    Yong Mu Do / Yong Moo Do
    Kyuki Do

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  DC le Dim 3 Fév 2013 - 10:04

    Ça fait longtemps que je n'ai rien posté sur notre forum mais, là, je me sens obligé de répondre. Et bien que je n'aime pas faire le méchant, mon commentaire va être désagréable : c'est la plus mauvaise resucée du Net que j'ai lue jusqu'ici Shocked Je pense que l'intention est bonne (promotion du Hapgido) mais mal faite, c'est plus un caillou dans la chaussure qu'autre chose.

    Tu as plein d'informations sur ce forum et tu nous ressors les mêmes banalités et approximations qu'on trouve par ailleurs. N'as-tu rien lu ? Quelle est ta part de recherche personnelle ou, autrement dit, qu'apporte ton article par rapport à ce qu'on trouve sur d'autres sites ?

    En conclusion, si tu as l'intention de publier ça, mon conseil serait que tu t'en abstiennes Evil or Very Mad Désolé pour la rudesse mais, entre amis, il convient de se dire les choses clairement à mon sens.

    manu
    Ceinture verte
    Ceinture verte

    Nombre de messages : 80
    Localisation : Bressuire
    Kwan : GHF
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  manu le Dim 3 Fév 2013 - 12:35

    Je vais tenté de t'éclairé concernant les différences entre le Taekwondo WTF et ITF.
    Je ne pratique pas l'ITF mais me suis renseigné sur la chose,curieux comme je suis!
    On a eu la chance d'avoir un polonais de passage dans notre club pendant quelques mois,2eme dan ITF.

    Donc,en technique:WTF:17 poomse,à savoir 8 Taegeuk et 9 poomse supérieurs.La réspiration doit être inaudible.
    -ITF:24 tuls,à savoir 12 pour le 1er dan et 12 supérieurs.L'expiration doit être forte,on doit tous faire ce genre d'expiration lorsqu'on travaille des frappes je pense.
    Petite spécificité:un mouvement de "vague" est effectué sur chaque technique:le pratiquant monte pour armé une technique en inspirant et redessant pour executé cette dernière en expirant,le tout pour plus de puissance à ce que j'en ai lu par ci par la.

    -combat:WTF:je vais pas apprendre grand chose.Plein contact avec protections,coup interdit sous la ceinture,pas de coup de poing au visage,pas de saisie.Bref,poing au plastron et pied au plastron et à la tête.L'enchainement de bandal tchagi(double,triple bandal,voir plus)est une particularité,valable qu'en compétition selon moi,très risqué dans un cadre self.

    -ITF:combat light,juste une coquille je pense et une petite paire de gants style Karaté.Il ne me semble pas que les coups sous la ceinture sont autorisés mais contrairement à la WTF,l'ITF autorise les coups de poings au visage.

    Je pense avoir fait le tour.Libre à ceux qui veulent ajouter des choses ou me corriger au besoin.
    Perso,je trouve que les combats ITF sont plus rythmés qu'en WTF.Après ce n'est que mon avis!

    meiyo
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 199
    Age : 37
    Localisation : Rouen
    Kwan : Mu Sul Kwan
    Date d'inscription : 06/06/2011

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  meiyo le Dim 3 Fév 2013 - 13:56

    DC a écrit:Ça fait longtemps que je n'ai rien posté sur notre forum mais, là, je me sens obligé de répondre. Et bien que je n'aime pas faire le méchant, mon commentaire va être désagréable : c'est la plus mauvaise resucée du Net que j'ai lue jusqu'ici Shocked Je pense que l'intention est bonne (promotion du Hapgido) mais mal faite, c'est plus un caillou dans la chaussure qu'autre chose.

    Tu as plein d'informations sur ce forum et tu nous ressors les mêmes banalités et approximations qu'on trouve par ailleurs. N'as-tu rien lu ? Quelle est ta part de recherche personnelle ou, autrement dit, qu'apporte ton article par rapport à ce qu'on trouve sur d'autres sites ?

    En conclusion, si tu as l'intention de publier ça, mon conseil serait que tu t'en abstiennes Evil or Very Mad Désolé pour la rudesse mais, entre amis, il convient de se dire les choses clairement à mon sens.

    Le problème est que je ne suis pas qu'inspiré du net : c'est aussi le résultat de mon ressenti après bientôt trois années de pratique et de questions posées d'autres pratiquants souvent plus expérimentés ainsi qu'à mon instructeur.

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  DC le Dim 3 Fév 2013 - 16:25

    Ayant un peu de temps devant moi :

    Concentration
    Que vient faire ce mot tout seul ici ?

    Le Hapkido, ou Hapgido, est un art martial coréen de défense personnelle créé par Maître CHOI Yong-Sul (1904-1986) et fondé sur une connaissance très approfondie du corps humain. Il résulte d’une synthèse entre d’une part le Daito-Ryu Aiki Jutsu, étudié par Choi durant 2 ans au Japon auprès de Maître TAKEDA Sokaku (1859-1943), et d’autre part le Tang Soo Do et le Taekkyon coréens.
    Tu dis ici "créé par CHOI Yong-Sul" et tu dis quelques lignes plus bas que "certains voient en JI Han-Jae le fondateur de la discipline". Ne vois-tu pas de contradiction ? Soit c'est l'un, soit c'est l'autre, soit ce sont les deux mais il faut choisir, surtout dans un article de présentation que j'imagine grand public.

    Ensuite Choe a étudié 2 ans avec Takeda ? C'est peu, pas de quoi créer une école sur une base aussi basique. De plus, tu ne peux pas mettre dans un même paragraphe que Choe est le fondateur et que le Hapgido est une synthèse de Daitô, de Tangsudo et de Taekgyeon, cela donne la confusion suivante : Choe est l'auteur de cette synthèse. Or Choe a toujours affirmé n'avoir transmis que le Daitô yawara. La synthèse n'est pas son fait, plutôt celle de Ji et ses coreligionnaires.

    Quant au Tangsudo, je ne vois pas dans quelle mesure il entre dans la composition du Hapgido, ni par le biais de qui il y a été intégré. Pour mémoire, le Tangsudo est fondamentalement du Shotokan Karatedô et je n'en vois pour ma part aucune trace dans l'ADN du Hapgido.

    A noter qu’entre 1911 et 1921, Maître CHOI eut comme condisciple UESHIBA Morihei (1883-1969), futur fondateur de l’Aikido, art martial avec lequel le Hapkido est souvent confondu en raison de leur proximité phonétique même si ces deux disciplines partagent également certains principes philosophiques et techniques.
    Qu'est-ce qu'on s'en fout qu'il ait pratiqué avec untel ou untel ? Quel est ce besoin de se prendre d'autres disciplines comme mètre-étalon ? Quel intérêt de savoir qu'on partage ou non des techniques ou de la "philosophie" (ah, le gros mot que voilà !) avec Pierre ou Paul ? Que pensera le lecteur néophyte comparant Hapgido et Aikidô : y verra-t-il des points communs, réellement ? Sauf à un expert, ceux-ci ne sautent pas aux yeux car les points communs se retrouvent dans les principes mais seulement à de rares occasions dans l'expression technique.

    l’Hapkido
    Ca, c'est juste moche. Le H de Hapkido n'est pas là pour la décoration il est tout à fait aspiré en coréen. Il est plus juste d'écrire "le" Hapkido.

    - L’eau (Yu)
    Non, non, non et non, l'eau en coréen, c'est "SU" (수, 水). "YU" (유, 流), c'est la fluidité, l'écoulement, le courant.

    Comme tout art martial, l’Hapkido est régi par des règles qui forment un véritable corpus de valeurs auxquels doit impérativement adhérer le pratiquant, hapkido-in ou hapkidoiste. Elles sont obligatoirement affichées dans le dojang et au nombre de neuf
    Bof, honnêtement, qui affiche ces règles, qui en a entendu parler, qui les connaît par coeur ? Le côté "obligatoire" me fait sourire et me range de facto dans les non-pratiquants de Hapgido. Une illusion qui s'effondre devant mes yeux...

    L’Hapkido comporte notamment un grand nombre d’actions sur les tendons et les articulations effectuées avec les membres inférieurs (Jok sul) telles que les clés, les points de pression, les écrasements musculaires ainsi que des dégagements, des étranglements respiratoires et sanguins et des immobilisations.
    Ah bon, tu fais tout ça avec tes membres inférieurs (les jambes pour les incultes) ? Moi, je fais ça avec mes membres supérieurs, mes jambes servant essentiellement à me tenir debout, me déplacer et frapper. Se dégager d'un étranglement avec les jambes, c'est juste pas la manière la plus appropriée, me semble-t-il.

    A noter que l’Hapkido traditionnel, tel qu’il fut créé en Corée, ne comporte pas de sol, les maîtres estimant qu'à ce niveau le combat est terminé.
    Quelle immense c....... que cette affirmation ! Bien sûr qu'il y a du sol en Hapgido, ça s'appelle même Wasul. Le Hapgido envisage qu'on tombe mais, tactiquement, il refuse le fait de rester allongé, vulnérable et peu mobile. Il donne donc nombre de techniques pour se dégager d'immobilisations au sol et pour retrouver aussi vite que possible sa verticalité. Bref, du sol en Hapgido, il y a. Forcément, ce n'est pas du BJJ, qui est un sport avant tout (environnement sécurisé et réglementé, d'ailleurs les instructeurs de BJJ ne recommandent pas de rester au sol en cas de vraie agression, c'est tout dire).

    Toutefois on peut trouver certains dojangs qui étudient cet aspect notamment sous l’influence d’autres disciplines telles que le JuJitsu brésilien et le Combat Libre.
    Bien oui, le Hapgido étant "incomplet", heureusement qu'il s'inspire d'autres disciplines Rolling Eyes Bravo pour la pub : venez, on vous enseigne un truc pas bien ficelé mais mon Maître, qui a tout compris, a eu la bonne et heureuse idée de le compléter avec pleins d'autres trucs comme du BJJ, du Krav Maga, du Wingchun et même avec de l'Aikidô... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

    coups de poing, coup du tranchant de la main, coup de tête, coup de paume et pics de doigts
    Tu pourras m'éclairer sur la présence du coup de tête dans la liste des Kwonsul ? Et chez vous, les coups de genoux ne font pas partie des Balchagi ???

    Par ailleurs on y trouve aussi de nombreuses projections (Donjigui), chutes et roulades (Nak bop), souvent assez proches de celles du judo japonais
    Encore une fois, la comparaison avec d'autres AM n'a rien à faire dans une présentation. C'est d'autant plus emmerdant que c'est faux : de nombreuses projections et chutes n'ont rien à voir avec ce qui se pratique en Jûdô. C'est une comparaison qui n'a pas lieu d'être.

    Po-Bak
    "Pobak", c'est la ligature. La corde, c'est "Jul".

    Styles :
    ...
    Arts martiaux coréens :
    ...
    A quoi ça avance, ces listes, pour le lecteur ? Des noms sans signification, ni spécification, ni rien, quelle information cela délivre-t-il ? A moins que tu aies l'intention de développer un chapitre pour chacun d'entre eux, je ne vois pas l'intérêt.


    Mon avis : si j'étais un néophyte total, je ne suis pas sûr que ton texte me donne envie de pratiquer. Sa valeur informationnelle est faible, sa propension à se comparer (Jûdô, Aikdô, luttes, ...) peut laisser penser qu'on veut juste bouffer leurs parts de marché sans rien me proposer en échange. Si j'étais un peu plus avancé dans d'autres AM, je me demanderais encore quelle est l'identité de ce Hapgido, sa différence avec les Taijutsu, Shorinji Kempô et autres Vietvodao et ses "réelles" spécificités. Ca me laisse un arrière goût de "encore une autre synthèse" comme on en voit fleurir partout et qui ne tiendra pas jusqu'à l'été prochain...

    Enfin, quand on lit toute la littérature concernant le Hapgido sur le net, on voit que ton texte en recopie l'essentiel. Ton apport personnel ne me saute pas aux yeux. Il n'apporte rien de plus et même parfois plutôt moins en rajoutant de la confusion. Quel est vraiment ton but en écrivant cet article ?

    meiyo
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 199
    Age : 37
    Localisation : Rouen
    Kwan : Mu Sul Kwan
    Date d'inscription : 06/06/2011

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  meiyo le Dim 3 Fév 2013 - 17:17

    Sur ce, je trouve franchement insultant. Libre à toi ne pas aimer et évite des termes aussi grossiers.

    Pour info, il existe différents orthographes en coréen.


    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  DC le Dim 3 Fév 2013 - 17:33

    Sur ce, je trouve franchement insultant. Libre à toi ne pas aimer et évite des termes aussi grossiers.
    Je ne crois pas avoir été insultant, ni avoir utilisé des termes grossiers. Désolé que tu te sentes insulté, ce n'est évidemment pas le but, mais tout ce que j'ai fait, c'est critiquer ton texte (ce que tu as toi-même demandé : "J'attends avec intérêt vos commentaires, ajouts et corrections"). Je t'ai donné mes arguments, libre à toi de ne pas en tenir compte, ce que je soupçonne que tu vas faire. Car visiblement, tu n'aimes pas trop la contradiction et c'est dommage. Editer, c'est s'exposer à la critique.

    Pour info, il existe différents orthographes en coréen.
    Y a-t-il plusieurs orthographes en français ? Non (ou plutôt rarement), et c'est pareil en coréen. Des transcriptions du hangeul en alphabet latin, il est vrai qu'il y en a beaucoup dont la plupart sont des interprétations personnelles plutôt que des vrais systèmes. Le seul vrai système de transcription est le RR2000. Mais chacun fait comme il veut.

    meiyo
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 199
    Age : 37
    Localisation : Rouen
    Kwan : Mu Sul Kwan
    Date d'inscription : 06/06/2011

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  meiyo le Dim 3 Fév 2013 - 18:08

    Concentration

    Que vient faire ce mot tout seul ici ?


    On se calme : c’est dû au copier-coller de Word qui l’a décalé

    Le Hapkido, ou Hapgido, est un art martial coréen de défense personnelle créé par Maître CHOI Yong-Sul (1904-1986) et fondé sur une connaissance très approfondie du corps humain. Il résulte d’une synthèse entre d’une part le Daito-Ryu Aiki Jutsu, étudié par Choi durant 2 ans au Japon auprès de Maître TAKEDA Sokaku (1859-1943), et d’autre part le Tang Soo Do et le Taekkyon coréens.
    Tu dis ici "créé par CHOI Yong-Sul" et tu dis quelques lignes plus bas que "certains voient en JI Han-Jae le fondateur de la discipline". Ne vois-tu pas de contradiction ? Soit c'est l'un, soit c'est l'autre, soit ce sont les deux mais il faut choisir, surtout dans un article de présentation que j'imagine grand public.


    J’expose la controverse. Certains souligne la subjectivité. JI Han Jae a fondé le Sin Moo Hapkido. J'attends l'avis de pratiquants de ce kwan mais on pourrait considérer que c'est justement SA synthèse de l'hapkido.

    Ensuite Choe a étudié 2 ans avec Takeda ? C'est peu, pas de quoi créer une école sur une base aussi basique. De plus, tu ne peux pas mettre dans un même paragraphe que Choe est le fondateur et que le Hapgido est une synthèse de Daitô, de Tangsudo et de Taekgyeon, cela donne la confusion suivante : Choe est l'auteur de cette synthèse. Or Choe a toujours affirmé n'avoir transmis que le Daitô yawara. La synthèse n'est pas son fait, plutôt celle de Ji et ses coreligionnaires.

    Quant au Tangsudo, je ne vois pas dans quelle mesure il entre dans la composition du Hapgido, ni par le biais de qui il y a été intégré. Pour mémoire, le Tangsudo est fondamentalement du Shotokan Karatedô et je n'en vois pour ma part aucune trace dans l'ADN du Hapgido.

    Et à ton avis, les coups de pied d’où viennent-ils ? Quant au Tang Soo Do, tu te trompes, dixit un maître de taekwondo avec qui j’en ai parlé mais j'approfondirai plus tard.

    A noter qu’entre 1911 et 1921, Maître CHOI eut comme condisciple UESHIBA Morihei (1883-1969), futur fondateur de l’Aikido, art martial avec lequel le Hapkido est souvent confondu en raison de leur proximité phonétique même si ces deux disciplines partagent également certains principes philosophiques et techniques.

    Qu'est-ce qu'on s'en fout qu'il ait pratiqué avec untel ou untel ? Quel est ce besoin de se prendre d'autres disciplines comme mètre-étalon ? Quel intérêt de savoir qu'on partage ou non des techniques ou de la "philosophie" (ah, le gros mot que voilà !) avec Pierre ou Paul ? Que pensera le lecteur néophyte comparant Hapgido et Aikidô : y verra-t-il des points communs, réellement ? Sauf à un expert, ceux-ci ne sautent pas aux yeux car les points communs se retrouvent dans les principes mais seulement à de rares occasions dans l'expression technique.


    C’est une anecdote tout simplement. C’est marrant mais rien qu’un trois ans, pour avoir fait de l’aikido brièvement il y a quelques années, j’ai remarqué quelques techniques similaires notamment en clé. Il me semble justement utile de le préciser, surtout pour les néophytes.

    l’Hapkido

    Ca, c'est juste moche. Le H de Hapkido n'est pas là pour la décoration il est tout à fait aspiré en coréen. Il est plus juste d'écrire "le" Hapkido.

    J’ai entendu les deux en français. Pour info, on devrait aussi dire joudo en parlant du judo mais ça c’est en japonais. Sinon je peux toujours préciser la prononciation coréenne si ça peut te faire plaisir.

    - L’eau (Yu)

    Non, non, non et non, l'eau en coréen, c'est "SU" (수, 水). "YU" (유, 流), c'est la fluidité, l'écoulement, le courant.


    Pour info, un mot peut avoir plusieurs orthographes en coréen dixit mon instructeur.
    Comme tout art martial, l’Hapkido est régi par des règles qui forment un véritable corpus de valeurs auxquels doit impérativement adhérer le pratiquant, hapkido-in ou hapkidoiste. Elles sont obligatoirement affichées dans le dojang et au nombre de neuf

    Bof, honnêtement, qui affiche ces règles, qui en a entendu parler, qui les connaît par coeur ? Le côté "obligatoire" me fait sourire et me range de facto dans les non-pratiquants de Hapgido. Une illusion qui s'effondre devant mes yeux...


    C’est une sorte de code d’honneur comme il en existe dans toutes les disciplines. Après certaines traditions se perdent.

    L’Hapkido comporte notamment un grand nombre d’actions sur les tendons et les articulations effectuées avec les membres inférieurs (Jok sul) telles que les clés, les points de pression, les écrasements musculaires ainsi que des dégagements, des étranglements respiratoires et sanguins et des immobilisations.

    Ah bon, tu fais tout ça avec tes membres inférieurs (les jambes pour les incultes) ? Moi, je fais ça avec mes membres supérieurs, mes jambes servant essentiellement à me tenir debout, me déplacer et frapper. Se dégager d'un étranglement avec les jambes, c'est juste pas la manière la plus appropriée, me semble-t-il.
    Je me suis trompé en tapant, ayant fait plusieurs fois des copier-coller de moi-même en réorganisant le texte.
    A noter que l’Hapkido traditionnel, tel qu’il fut créé en Corée, ne comporte pas de sol, les maîtres estimant qu'à ce niveau le combat est terminé.

    Quelle immense c....... que cette affirmation ! Bien sûr qu'il y a du sol en Hapgido, ça s'appelle même Wasul. Le Hapgido envisage qu'on tombe mais, tactiquement, il refuse le fait de rester allongé, vulnérable et peu mobile. Il donne donc nombre de techniques pour se dégager d'immobilisations au sol et pour retrouver aussi vite que possible sa verticalité. Bref, du sol en Hapgido, il y a. Forcément, ce n'est pas du BJJ, qui est un sport avant tout (environnement sécurisé et réglementé, d'ailleurs les instructeurs de BJJ ne recommandent pas de rester au sol en cas de vraie agression, c'est tout dire).
    C’est ce qu’on me dit plusieurs profs, désolé.

    Toutefois on peut trouver certains dojangs qui étudient cet aspect notamment sous l’influence d’autres disciplines telles que le JuJitsu brésilien et le Combat Libre.

    Bien oui, le Hapgido étant "incomplet", heureusement qu'il s'inspire d'autres disciplines Bravo pour la pub : venez, on vous enseigne un truc pas bien ficelé mais mon Maître, qui a tout compris, a eu la bonne et heureuse idée de le compléter avec pleins d'autres trucs comme du BJJ, du Krav Maga, du Wingchun et même avec de l'Aikidô...
    C’est ce qui se passe dans la réalité, comme j’ai pu le vérifier.
    coups de poing, coup du tranchant de la main, coup de tête, coup de paume et pics de doigts


    Tu pourras m'éclairer sur la présence du coup de tête dans la liste des Kwonsul ? Et chez vous, les coups de genoux ne font pas partie des Balchagi ???
    C'est peut-être une erreur, j'irai vérifier.

    Par ailleurs on y trouve aussi de nombreuses projections (Donjigui), chutes et roulades (Nak bop), souvent assez proches de celles du judo japonais

    Encore une fois, la comparaison avec d'autres AM n'a rien à faire dans une présentation. C'est d'autant plus emmerdant que c'est faux : de nombreuses projections et chutes n'ont rien à voir avec ce qui se pratique en Jûdô. C'est une comparaison qui n'a pas lieu d'être.


    C’est marrant encore une fois , j’ai fait du judo pendant trois ans et du ju-jitsu pendant cinq ans et je n’ai pu m’empêcher d’y trouver des ressemblances sur ce point. J’en ai aussi vu des comparables en sambo, ninjutsu, ju-jitsu brésilien et taijutsu.
    C’est mon prof aussi qui le dit.

    Po-Bak

    "Pobak", c'est la ligature. La corde, c'est "Jul".


    OK, je corrigerai.
    Styles :
    ...
    Arts martiaux coréens :
    ...

    A quoi ça avance, ces listes, pour le lecteur ? Des noms sans signification, ni spécification, ni rien, quelle information cela délivre-t-il ? A moins que tu aies l'intention de développer un chapitre pour chacun d'entre eux, je ne vois pas l'intérêt.


    As-tu lu le début du post ? Première partie d’un premier jet. Autrement dit, je n’ai pas fini.
    Je compte bien évidemment développer ces deux aspects par la suite. Au cas où tu ne t’en douterais pas, ça représente un travail considérable.


    Mon avis : si j'étais un néophyte total, je ne suis pas sûr que ton texte me donne envie de pratiquer. Sa valeur informationnelle est faible, sa propension à se comparer (Jûdô, Aikdô, luttes, ...) peut laisser penser qu'on veut juste bouffer leurs parts de marché sans rien me proposer en échange. Si j'étais un peu plus avancé dans d'autres AM, je me demanderais encore quelle est l'identité de ce Hapgido, sa différence avec les Taijutsu, Shorinji Kempô et autres Vietvodao et ses "réelles" spécificités. Ca me laisse un arrière goût de "encore une autre synthèse" comme on en voit fleurir partout et qui ne tiendra pas jusqu'à l'été prochain...


    En comparant, je ne vise qu’à souligner sa spécificité ou ses points communs avec d’autres disciplines. Je compte développer cet aspect par la suite dans une partie.

    Enfin, quand on lit toute la littérature concernant le Hapgido sur le net, on voit que ton texte en recopie l'essentiel. Ton apport personnel ne me saute pas aux yeux. Il n'apporte rien de plus et même parfois plutôt moins en rajoutant de la confusion. Quel est vraiment ton but en écrivant cet article ?

    Je ne me suis inspiré du net pour que le premier paragraphe des techniques, les noms des techniques et des principes en coréen. J’ai tâché de faire une synthèse pour présenter l’essentiel de notre art martial, ce que je n’ai vu sur aucun site internet et ce n’est pas faute d’avoir cherché.

    Bon apparemment, tu n’as pas du tout aimé ce début d’article. C’est ton droit et je le respecte. Je ne cherche pas la polémique et je m'attendais parfaitement à ce qu'on me signale des erreurs mais tu le fais d'une manière qui pourrait perçue comme cavalière par certains.

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  DC le Dim 3 Fév 2013 - 19:27

    Je préfère cette réponse, je me sens plus sur un forum où on discute.

    On se calme : c’est dû au copier-coller de Word qui l’a décalé
    Je suis calme, no problemo. Et j'avais bien compris le pourquoi du comment, c'est un brouillon que tu nous as présenté.

    J’expose la controverse.
    C'est ton droit. Je trouve juste maladroit de présenter les problèmes de famille aux étrangers (tes lecteurs).

    Et à ton avis, les coups de pied d’où viennent-ils ? Quant au Tang Soo Do, tu te trompes, dixit un maître de taekwondo avec qui j’en ai parlé mais j'approfondirai plus tard.
    Les coups de pieds ? Du Taekgyeon bien sûr, nulle part ailleurs.

    Si tu trouves que des postures, des frappes ressemblent à du Tangsudo ou du Taegwondo dans ton Hapgido, c'est que ton prof a fait un mix. Je te renvoies à un post que j'avais écrit pour distinguer les deux Muye ici, les différences sont flagrantes.

    C’est marrant mais rien qu’un trois ans, pour avoir fait de l’aikido brièvement il y a quelques années, j’ai remarqué quelques techniques similaires notamment en clé.
    C'est marrant mais, avec tous les Aikidôka avec qui j'ai échangé, nous avons systématiquement remarqué que nos clés étaient très différentes dans leur exécution. Aussi différentes que les clés du Daitô-ryû le sont du celles de l'Aikidô pour tout dire.

    Non, non, non et non, l'eau en coréen, c'est "SU" (수, 水). "YU" (유, 流), c'est la fluidité, l'écoulement, le courant.

    Pour info, un mot peut avoir plusieurs orthographes en coréen dixit mon instructeur.
    Je suis au regret de te dire que ton prof se trompe et ne parle visiblement pas coréen. Je le parle depuis 15 ans maintenant et je t'affirme que Yu ne signifie jamais "eau".

    Quelle immense c....... que cette affirmation ! Bien sûr qu'il y a du sol en Hapgido, ça s'appelle même Wasul. Le Hapgido envisage qu'on tombe mais, tactiquement, il refuse le fait de rester allongé, vulnérable et peu mobile. Il donne donc nombre de techniques pour se dégager d'immobilisations au sol et pour retrouver aussi vite que possible sa verticalité. Bref, du sol en Hapgido, il y a. Forcément, ce n'est pas du BJJ, qui est un sport avant tout (environnement sécurisé et réglementé, d'ailleurs les instructeurs de BJJ ne recommandent pas de rester au sol en cas de vraie agression, c'est tout dire).

    C’est ce qu’on me dit plusieurs profs, désolé.
    Je suis en complet désaccord avec tes profs. Soit ils n'ont pas été correctement formés en Hapgido, soit ils en ont une vision trop partielle mais en tout état de cause, c'est une lacune grave.

    Bien oui, le Hapgido étant "incomplet", heureusement qu'il s'inspire d'autres disciplines Bravo pour la pub : venez, on vous enseigne un truc pas bien ficelé mais mon Maître, qui a tout compris, a eu la bonne et heureuse idée de le compléter avec pleins d'autres trucs comme du BJJ, du Krav Maga, du Wingchun et même avec de l'Aikidô...

    C’est ce qui se passe dans la réalité, comme j’ai pu le vérifier.
    Mon conseil : change de Dojang rapidement. Si un prof de Hapgido se sent obligé de compléter son cursus avec d'autres disciplines, c'est soit qu'il n'a rien compris, soit qu'il a besoin de compléter sa formation en Hapgido de toute urgence. Le Hapgido se suffit à lui-seul et il y a trop à enseigner pour perdre du temps à montrer d'autres AM...

    C’est marrant encore une fois , j’ai fait du judo pendant trois ans et du ju-jitsu pendant cinq ans et je n’ai pu m’empêcher d’y trouver des ressemblances sur ce point. J’en ai aussi vu des comparables en sambo, ninjutsu, ju-jitsu brésilien et taijutsu.
    C’est mon prof aussi qui le dit.
    Tu aurais dit que le Nakbeop se rapproche des Ukemi de l'Aikidô ou même du Ninjutsu, ça aurait été plus juste. Au Jûdô, tu trouves des chutes mais pas franchement de roulade. Mais je pense encore une fois que la comparaison n'a pas lieu d'être.

    Bon apparemment, tu n’as pas du tout aimé ce début d’article. C’est ton droit et je le respecte. Je ne cherche pas la polémique et je m'attendais parfaitement à ce qu'on me signale des erreurs mais tu le fais d'une manière qui pourrait perçue comme cavalière par certains.
    Je n'aime pas parce qu'il y a de grosses erreurs, des comparaisons inutiles aux autres AM et parce que c'est, j'en suis sûr, composé de très nombreux copiés-collés. Si tu veux avoir une bonne vision du Hapgido, méfie-toi de ce que te dises tes profs, de ce que tu lis sur les sites francophones (hormis de très bonnes choses sur ce forum ou sur le site du JJK) ou dans des livres en français. Je ne cherche pas la polémique non plus mais il y a beaucoup de profs très mal formés (en largeur et en profondeur) et peu au courant de ce qu'est finalement le Hapgido. Et c'est ça qui me fait monter sur mes grands chevaux. Alors, ton texte dans la ligne de ce qu'on trouve déjà (et qui n'est pas fameux), oui, ça me rend cavalier.

    meiyo
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 199
    Age : 37
    Localisation : Rouen
    Kwan : Mu Sul Kwan
    Date d'inscription : 06/06/2011

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  meiyo le Dim 3 Fév 2013 - 19:43

    Pour les clés et projections, les entrées sont bien sûr différentes le principe d'action est bien souvent le même.

    Bon de toute façon, sur certaines questions, nous ne trouverons apparemment pas d'accord. Je sais que tu es plus expérimenté que moi et je me doutais bien que je ferais des erreurs mais permets-moi de te dire que ta réaction me semble très excessive et qu'en plus tu es un peu trop sûr de toi. C'est ton avis que tu mets avant mais tu le présentes trop souvent comme la vérité absolue comme sur les racines de l'hapkido ou la façon de prononcer son nom.

    Désolé mais en matière d'arts martiaux, il y a plein de controverses.

    Sur ce, je clos ici ce débat afin de ne polluer plus le forum avec nos divergences. Si tu veux continuer, il y a les MP.

    rikimaru
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 468
    Age : 30
    Localisation : Srasbourg
    Kwan : Korea Hosinsul Federation
    Date d'inscription : 07/05/2007

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  rikimaru le Lun 4 Fév 2013 - 0:56

    Salut Meiyo

    Je t'encourage à poursuivre tes recherches sur le Hapkido!
    DC n'a pas voulu être irrespectueux, je te conseille de consulter son site personnel. Tu verras qu'il cite toujours ses sources (c'est la base d'un travail de recherche) et qu'il a une bibliothèque d'ouvrages en anglais et en coréen.
    Ses affirmations sont le fruit d'un travail sur plusieurs années.

    Le tien n'est qu'au stade brouillon, mais il s'enrichira avec le temps et l'expérience.


    _________________

    meiyo
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 199
    Age : 37
    Localisation : Rouen
    Kwan : Mu Sul Kwan
    Date d'inscription : 06/06/2011

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  meiyo le Lun 4 Fév 2013 - 14:37

    Je comptais bien citer mes sources mais à la fin.

    La plus grosse c... rie, désolé mais ça ça a du mal à passer, quitte à paraître susceptible. On pouvait le dire autrement.

    Pour le reste, je n'ai pas dit tout, c'est quand même une question de subjectivité : les autres disciplines dont je parle je les ai toutes pratiquées et observées pendant des années, sauf l'aikido (juste un an), aussi j'estime avoir le droit de les analyser d'un point de vue comparatif. Pour ce qui est des autres, je compte en parler avec des spécialistes que je citerai.

    Un détail, j'ai une longue formation universitaire, au cours duquel j'ai rédigé de nombreux écrits, sans compter mon activité professionnelle et mon travail personnel. Autant dire que j'ai plutôt une grande expérience
    de l'écrit, même si, comme dans tout domaine, on arrête jamais de progresser. Aussi je trouve certaines remarques sur la forme franchement à côté de la plaque pour rester poli.

    Sur ce, je vais prendre congé, avant de perdre mon calme.

    hapkky
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 358
    Age : 35
    Localisation : Fontenay Sous Bois
    Kwan : Jin Jung Kwan
    Date d'inscription : 11/05/2007

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  hapkky le Mar 5 Fév 2013 - 16:05

    Bonjour à tous,
    Ca fait longtemps que je ne viens pas echanger sur ce forum, mais la....

    [quote="DC"]Je préfère cette réponse, je me sens plus sur un forum où on discute.

    On se calme : c’est dû au copier-coller de Word qui l’a décalé
    Je suis calme, no problemo. Et j'avais bien compris le pourquoi du comment, c'est un brouillon que tu nous as présenté.

    J’expose la controverse.
    C'est ton droit. Je trouve juste maladroit de présenter les problèmes de famille aux étrangers (tes lecteurs).

    Et à ton avis, les coups de pied d’où viennent-ils ? Quant au Tang Soo Do, tu te trompes, dixit un maître de taekwondo avec qui j’en ai parlé mais j'approfondirai plus tard.
    Les coups de pieds ? Du Taekgyeon bien sûr, nulle part ailleurs.

    Si tu trouves que des postures, des frappes ressemblent à du Tangsudo ou du Taegwondo dans ton Hapgido, c'est que ton prof a fait un mix. Je te renvoies à un post que j'avais écrit pour distinguer les deux Muye ici, les différences sont flagrantes.

    C’est marrant mais rien qu’un trois ans, pour avoir fait de l’aikido brièvement il y a quelques années, j’ai remarqué quelques techniques similaires notamment en clé.
    C'est marrant mais, avec tous les Aikidôka avec qui j'ai échangé, nous avons systématiquement remarqué que nos clés étaient très différentes dans leur exécution. Aussi différentes que les clés du Daitô-ryû le sont du celles de l'Aikidô pour tout dire.

    Non, non, non et non, l'eau en coréen, c'est "SU" (수, 水). "YU" (유, 流), c'est la fluidité, l'écoulement, le courant.

    Pour info, un mot peut avoir plusieurs orthographes en coréen dixit mon instructeur.
    Je suis au regret de te dire que ton prof se trompe et ne parle visiblement pas coréen. Je le parle depuis 15 ans maintenant et je t'affirme que Yu ne signifie jamais "eau".

    Quelle immense c....... que cette affirmation ! Bien sûr qu'il y a du sol en Hapgido, ça s'appelle même Wasul. Le Hapgido envisage qu'on tombe mais, tactiquement, il refuse le fait de rester allongé, vulnérable et peu mobile. Il donne donc nombre de techniques pour se dégager d'immobilisations au sol et pour retrouver aussi vite que possible sa verticalité. Bref, du sol en Hapgido, il y a. Forcément, ce n'est pas du BJJ, qui est un sport avant tout (environnement sécurisé et réglementé, d'ailleurs les instructeurs de BJJ ne recommandent pas de rester au sol en cas de vraie agression, c'est tout dire).

    C’est ce qu’on me dit plusieurs profs, désolé.
    Je suis en complet désaccord avec tes profs. Soit ils n'ont pas été correctement formés en Hapgido, soit ils en ont une vision trop partielle mais en tout état de cause, c'est une lacune grave.

    Bien oui, le Hapgido étant "incomplet", heureusement qu'il s'inspire d'autres disciplines Bravo pour la pub : venez, on vous enseigne un truc pas bien ficelé mais mon Maître, qui a tout compris, a eu la bonne et heureuse idée de le compléter avec pleins d'autres trucs comme du BJJ, du Krav Maga, du Wingchun et même avec de l'Aikidô...

    C’est ce qui se passe dans la réalité, comme j’ai pu le vérifier.
    Mon conseil : change de Dojang rapidement. Si un prof de Hapgido se sent obligé de compléter son cursus avec d'autres disciplines, c'est soit qu'il n'a rien compris, soit qu'il a besoin de compléter sa formation en Hapgido de toute urgence. Le Hapgido se suffit à lui-seul et il y a trop à enseigner pour perdre du temps à montrer d'autres AM...




    Le Hapkido est un art martial très complet. Ce qui arrive c'est que beaucoup de practicien decrette que c'est un four tout: tiens la video visionné hier sur youtube sur le krav était super intéressante je vais leurs montrer sa a mes élèves.

    Alors qu'est ce qu'on voit des jujikatames, du chiffonage au sol, des clefs qui ressemble (un poignet est un poignet en israel comme en corée) a celle du Hapkido j'en passe est des meilleurs.

    Des clubs français se donne du mal pour pratiquer du Hapkido "original", faire venir des grands maitres,
    ALLEZ VOIRE CE QUI SE FAIT AILLEURS

    Ne restez pas enfermé avec des profs qui ni connaisse rien!!!!



    manu
    Ceinture verte
    Ceinture verte

    Nombre de messages : 80
    Localisation : Bressuire
    Kwan : GHF
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  manu le Mar 5 Fév 2013 - 22:07

    La rubrique était partie pour être interessante et enrichissante.

    Dommage que ça prend cette tournure...

    Contenu sponsorisé

    Re: Articles sur hapkido et autres arts martiaux coréens

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:31


      La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 14:31