Forum des hapkido-in de France

    les autres AM coreens

    Partagez

    zoso
    Ceinture verte
    Ceinture verte

    Nombre de messages : 86
    Age : 36
    Localisation : lyon- dijon
    Kwan : Jin Jung Kwan
    Date d'inscription : 23/05/2007

    les autres AM coreens

    Message  zoso le Ven 25 Mai 2007 - 10:05

    allez, je me lance sur un nouveau domaine!!

    Il y a quelques videos sur le Taekkyun dont voici un petit lien

    http://www.youtube.com/watch?v=A3UWA-yRYn4

    Les jeux videos n'ont en fait rien inventé.
    On a l'habitude de dire que le TKD est l'escrime des jambes, je pense que le TAEKKYUN l'est encore plus.
    réactions?

    J'ai fait une fois un stage de Haidong Gumdo avec le maitre Choi Kil Bong, qui est 7ème dan Hapkido JJK et 7 ème de Haidong.
    D'apres ce qu'il nous a dit, le Haidong l'avais beaucoup aidé pour le hapkido: cela lui a permis d'avoir beaucoup plus de fluidité dans ses mouvements ( moi ca m'a juste apporté des ampoules aux mains, des courbatures aux avant-bras et aux jambes)

    C'etait vraiment tres interessant mais assez compliqué, il nous a montré les formes necessaires pour la 1 ere dan Haidong mais je n'ai pas pu les retravaiçller par la suite. Il s'agit d'enchainements de bases et de 2 " poumsé" au complet. Le plus dur est de penser à l'orientation de la lame du sabre qui est calculée à tout instant.
    HAPKI

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: les autres AM coreens

    Message  DC le Ven 25 Mai 2007 - 22:42

    Quelques liens intéressants sur le Taekkyeon. Ma réaction ? Il n'y a définitivement pratiquement aucun lien entre Taekkyeon et Taegweondo...

    Dong'i Taekkyeon
    la fameuse émission Kick Ass Moves

    Par contre, es-tu sûr que ce maître de la JJ avec qui tu as eu un stage vous a démontré tous les enchaînements pour le 1er Dan ? Pour ce que j'en sais, il y a vraiment beaucoup de formes ! Si c'est le cas, ça a dû être une superbe démonstration !

    Allez, une petite video de Begi - les coupes

    Alban
    Ceinture jaune
    Ceinture jaune

    Nombre de messages : 55
    Age : 27
    Localisation : Cercle C.Tissier, Vincennes
    Kwan : Cheong mu gwan
    Date d'inscription : 14/05/2007

    Re: les autres AM coreens

    Message  Alban le Sam 26 Mai 2007 - 7:29

    Le Taekkyun doit filer un bon coup de main sur plusieurs aspects hapkido j'imagine : repérage dans l'espace, détente et explosivité des mouvements, compréhension des balances cinétiques (du peu que j'en ai compris entre les "keep coooool" de l'instructeur interviewé. Déja que j'ai parfois du mal à interpréter un anglais sorti du contexte platement académique qui nous est enseigné, mais en plus avec l'accent corréen...).


    Coté haidong, pourriez-vous tous les deux, puisque vous semblez avoir déja eu des explications là-dessus, nous expliquer les grands principes, les grandes lignes qui nous permettront d'interpréter les vidéos?

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: les autres AM coreens

    Message  DC le Sam 26 Mai 2007 - 7:38

    Qu'est-ce que tu entends par grandes lignes, Alban ? Le programme, l'historique, les différences sabre japonais- sabre coréen, ....? Un 'tite précision s'impose parce que le sabre, c'est un sujet au moins aussi vaste que le Hapkido !

    zoso
    Ceinture verte
    Ceinture verte

    Nombre de messages : 86
    Age : 36
    Localisation : lyon- dijon
    Kwan : Jin Jung Kwan
    Date d'inscription : 23/05/2007

    les autres AM coreens

    Message  zoso le Sam 26 Mai 2007 - 8:24

    Salut à tous

    Je ne suis en aucun cas un spécialiste des autre AM coreens, c'est deja tellement dur d'essayer de comprendre le hapkido!
    Je ne connais que ce que j'ai vu sur les videos en ce qui concerne le taekkyun, et je pense qu'il faut etre coreen pour pouvoir effectuer ces mouvement de hanches si amples ( pour nous pauvres petits occidentaux, ca a l'air difficile, et pourtant, je suis l'un des plus souples de mon club)

    Pour le haidong, la demonstration que nous a fait maitre Choi Kil Bong lors du stage etait vraiment impressionnante.
    La fluidité des mouvements etait impeccable, c'est vraiment un bel AM.
    Pour ce qui concerne le 1 er dan, je ne me suis pas trop avancé à detailler, mais il y a vraiment beaucoup de techniques. Je n'ai pas tout le programme ici, mais j'essaierai de le trouver. De plus comme en hapkido, il y a des ecoles differente, donc surement des programmes differents.
    Mais encore une fois, je ne suis pas un specialiste, ma priorité est de devenir dans un premier temps un bon hapkido-in.

    Etant donné que maitre ChOI Kil Bong est de la meme ecole que mon Maitre R. COUET, il est possible qu'il refasse un stage sur le haidong, je vous invite donc a consulter notre site au cas ou ( pour l'instant, il n'y a rien de prevu)
    HAPKI

    Alban
    Ceinture jaune
    Ceinture jaune

    Nombre de messages : 55
    Age : 27
    Localisation : Cercle C.Tissier, Vincennes
    Kwan : Cheong mu gwan
    Date d'inscription : 14/05/2007

    Re: les autres AM coreens

    Message  Alban le Sam 26 Mai 2007 - 8:47

    ==>DC : les principes recherchées dans la pratique : rapidité, puissance, Hwa, Won? Autres?

    En gros, quels sont les buts de la pratique, quels aspects du sabre sont creusés, etc...

    Enfin, je vous demande pas tout l'historique, mais juste ce que vous en savez, en gros-très gros.

    Quant à la différence avec le sabre japonais, je pense en avoir une petite idée : mouvements plus explosifs, sabres plus courts, plus fins, qui semblent plus léger donc probablement sans le noyau composite qui caractérise les lames de katana et wakizashi. Suis-je à coté de la plaque?



    edit : au passage, je suis très étonné de voir que la majorité des formes laissent les aisselles découvertes, alors que c'était justement le point faible des plastrons portés à la bataille en Asie. Les coréens avaient-ils d'autres types d'armures (cottes de maille) ou un code d'honneur particulier qui protégeait? Parce que les flèches...

    SynThetiC
    Ceinture blanche
    Ceinture blanche

    Nombre de messages : 10
    Age : 28
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 25/06/2007

    Re: les autres AM coreens

    Message  SynThetiC le Lun 25 Juin 2007 - 14:19

    Alban a écrit:
    edit : au passage, je suis très étonné de voir que la majorité des formes laissent les aisselles découvertes, alors que c'était justement le point faible des plastrons portés à la bataille en Asie. Les coréens avaient-ils d'autres types d'armures (cottes de maille) ou un code d'honneur particulier qui protégeait? Parce que les flèches...

    Je rajoute mon grain de sel Razz , une cottes de maille, une armure de platte ou un plastron n'a jamais bloqué les flèches, ni les coups d'estocs porté avec force par une lance ou une pique d'ailleurs ( je vais juste mettre un bémol, je parle dans le cas d'un arc Anglais ou Turc, même si la puissance d'un arc asiatique ne dois pas etre bien différente ).

    Alban
    Ceinture jaune
    Ceinture jaune

    Nombre de messages : 55
    Age : 27
    Localisation : Cercle C.Tissier, Vincennes
    Kwan : Cheong mu gwan
    Date d'inscription : 14/05/2007

    Re: les autres AM coreens

    Message  Alban le Lun 25 Juin 2007 - 17:48

    Non, mais les cottes de mailles, de par les rondeurs qu'elles généraient si bien taillées à leur porteur, pouvaient dévier les flèches pour peu que la trajectoire de celle-ci ne soit pas perpendiculaire ou presque au plan d'impact...

    Kimchi-chigae
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 270
    Age : 36
    Localisation : Bagnolet / Noisy-le-Grand
    Kwan : Duk Moo Kwan
    Date d'inscription : 29/06/2007

    Re: les autres AM coreens

    Message  Kimchi-chigae le Ven 29 Juin 2007 - 12:52

    Bonjour à tous

    voici un petit liens qui peut peut-être vous être utile sur la connaissance du taekkyon
    [url=javascript:ol('http://taekkyon.fr/');]http://taekkyon.fr/[/url]

    Maeng Ho (Al C)
    Ceinture jaune
    Ceinture jaune

    Nombre de messages : 53
    Age : 44
    Localisation : Charleroi (Belgique)
    Kwan : 2è dan KHF,Musulkwan & Shinmukwan
    Date d'inscription : 27/08/2007

    Re: les autres AM coreens

    Message  Maeng Ho (Al C) le Mar 28 Aoû 2007 - 12:52

    Les trois arts de ring de Corée.KyuktooKi, KunGekdo et Kickboxing


    1)Keek bok shing - Kickboxing

    La popularité de kickboxing en Corée traîne derrière la popularité de ce sport aux Etats-Unis et en Europe, mais elle est certainement sur l'élévation. Ceci en partie du fait que les compétitions de kickboxing font participer les praticiens de trois arts martiaux séparés : kickboxing, le Kungekdo et le kyuktooki.

    Relativement peu de dojang en Corée enseignent le kickboxing, que les Coréens prononcent en tant que " keek bok shing" Cependant, vous pouvez de temps en temps voir un jong hap yuk che gwan (gymnase combiné où une variété d'arts martiaux sont enseignées), auquel les classes kickboxing ont lieu plusieurs fois par jour. Naturellement, des coups de pied sont soulignés ; après tout, c'est de la Corée que nous parlons. Quelques experts critiquent les techniques de poings du kickboxing coréen, mais si vous les trouvez trop absent, recherccher une salle de boxe anglaise. Les Coréens sont internationalement connus pour leur prouesse en boxe anglaise.

    Soyez prévenu que le kickboxing et la boxe semblent attirer les étudiants dont les normes morales tombent légèrement au-dessous de ceux de la plupart des étudiants d'arts martiaux coréens. Et ils doivent supporter une réputation d'être apparentés aux gang pae (truant des rues). rappellez vous du boxeur coréen qui a perdu son match en 1998 aux Jeux Olympiques ? La plupart des kickboxers occidentaux visitant la Corée devraient dissimiler le fait qu'ils pratiquent l'art du kickboxing; au lieu de cela, ils devraient probablement juste dire qu'ils étudient des arts martiaux américains ou quelque chose de semblables.

    Le KyuktooKi:le combat de rue Coréen.

    Le Kyuktooki, cependant, présente un cas tout à fait différent. Fondé dans des périodes relativement récentes,cet amalgame moderne les techniques de jambes modifié du taekwondo-avec les attaques basse de jambe qui est associées au muay thai- kickboxing. En outre sont inclus les quatre coups poings de la boxe (jab, cross, crochet et uppercut), des attaques de mains du taekwondo telles que le sabre de main,paume et le backfist en rotation, et des coups de coudes et de genoux de la boxe Thai.Tout cela en fait un art hybride mais très efficace, dont la fonctions 1ere est d'être aussi utile sur un ring que dans la rue.

    Les entraînements au Kyuktooki se focalise sur des exercices dans lesquels les coups et blocages basiques sont des formes perfectionnées et modernisées qui incluent des coups de pieds bas,coups de coudes,genoux et des techniques de self-défense très efficace.
    le principe technique commence part un blocage,suivi directement un enchaînement de coups pour affaiblir l'agresseur,ensuite il est projeté au sol et donne le coups final.
    C'est un art impressionnant qui n'a aucune connotation négative comme la boxe ou le kickboxing.Le Kyuktooki se compose de 2 versions 1) la version martial,2) la version sportive au sein de la même école.

    Le Kyuktooki sportif regroupe toutes les particularités de la Boxe Thai,poings,coudes,genoux associé à des techniques de jambes spectaculaire du Taekwondo,avec des projections et étranglements comme en Lutte libre et en Yudo.c'est le cousin Coréen du Sanda ou du Shootboxing.

    Kungekdo : Korean kickboxing.

    Le quartier générale du Kungekdo est situé à Pusan, Corée.

    Le Kungekdo fut fondé en 1969 par le maître Coréen Jung Do Mo.Après presque 30 ans' d'expérience des arts martiaux, en particulier taekwondo et le Kongsoodo, fondateur Jung satisfait, confortable avec sa compétence. Puis, car l'histoire est là, il était témoin d'un match de démonstration entre un styliste traditionnel et un kickboxer. Le styliste traditionnel a été démoli. Ces résultats ont forcé Jung à reconsidérer cela.il avait consacré sa vie aux arts martiaux coréens traditionnels.

    Après un à court terme, Jung réalisa ce qui était nécessaire--une combinaison hybride des modèles coréens traditionnels et du sport étrange-mais-efficace qui provenais de la Thaïlande. donc il est allé apprendre muay thaï. Après plus de trois ans d'étude intensive et de pratique épuisante à l'étranger, Jung créé le Kungekdo.

    Le « kungekdo » était également une invention de Jung. Kun est gwun vraiment prononcé et signifie le « poing » ou le « punch. » Gek devrait être prononcé gyuk et fait partie du gong gyuk mot, signifiant l'« attaque. » Et Do, naturellement, les moyens « art » ou « manière. » Là vous l'avez : le kungekdo:art d'attaquer ou de frapper..



    Le Kungekdo a emprunté ses techniques de main à la boxe et au kickboxing. Les poings sont tenus haute pour protéger la tête. Aucun mouvement de main ouverte n'est employé, la raison étant que la plupart des praticiens les exécutent incorrectement,d'après Maître Jung. Et quand on bloque ou que l'on frappe avec pleine puissance, cassée ou disloquée un doigt peut en résulter. En plus, les gants limitent considérablement des positions de main.

    Les techniques de pied viennent du taekwondo et du kickboxing. Naturellement, il y a le coup-de-pied avant, poussant plutôt qu'un coups sec ; le coup-de-pied arrière ; le coup-de-pied latéral ; et le coup-de-pied en rotation 360°. Ce sont les points de l'arts coréens. Mais également incorporé le highkick du Thaïboxing. Cela signifie des coups de pied avec la jambe presque entièrement tendue et effectuer avec la partie plus inférieure du tibia. La puissance développée est considérablement plus grande que si on avait utilisé une action sèche.

    Un aspect intéressant de cet art est l'effort mis sur des combinaisons. Dans le kungekdo, les combinaisons ne sont pas simplement des attaques de série 'une-deux ; elles sont des attaques simultanées. Donnant un coup de pied et poing en même temps perturbe l'adversaire, et dans la plupart des cas il ne pourra pas se défendre complètement. Une série poings avec un coup-de-pied de roundhouse est une combinaison typique. Celui là et d'autres comme cela ne sont certainement pas pour le débutant. De longues heures d'entraînements sont exigées avant qu'on puisse fournir les deux coups avec la puissance suffisante et l'équilibre approprié.

    thaï-Kickboxing est célèbre pour ses attaques de genou et de coude. Le Kungekdo a naturellement retenu les deux mouvements dévastateur. Ils sont enseignés et pratiqués seulement avec grand soin. Et on permet à un un combattant de les employer seulement dans un match professionnel de style libre. Ou dans la rue. Malheureusement, beaucoup de styles coréens considèrent ces deux techniques comme manquant d'esprit martial, et ils négligent de l'enseigner entièrement.
    Il y a plus de 30 ans, la Korean Kun Gek do Association a conçu 27 techniques d'autodéfense prévues pour être pratique dans la société moderne. Ils sont simples, efficaces et facile-à-apprendre, des routines conçues pour la défense contre un couteau et même une barre de fer. Le Pratiquant de kungekdo peut être assuré que des n'importe quelles de ses techniques d'autodéfense laisseront son agresseur sans connaissance ou pires.

    Un peu étrangement, cet art martial n'enseigne aucun développement de ki (énergie interne). Jung croit que la majorité d'étudiants d'arts martiaux n'ont pratiquement aucune capacité de commander leur ki et n'étudieront probablement pas assez longtemps pour apprendre. Par conséquent, il s'est concentré sur des wae gong, ou « l'énergie externe, » qui est développée en augmentant la résistance physique par l'entraînement au poids et la technique par la répétition sans fin.

    Pas étonnant, chaque classe de Kungekdo inclut beaucoup d'entraînement plein-contact sparring. Même des débutants sont introduit après seulement quelques leçons. Un ring de kickboxing peut être trouvé dans la plupart des dojang. Quelques établissements ont assez de chance pour avoir un ring normal et élevé complet avec les cordes réglementaires. Pendant la pratique, les protections, de gants de boxe et de coffre sont portées, avec un uniforme. Mais pour le combattant professionnel étant prêt pour un tournoi, on permet seulement des gants de boxe et les shorts.

    Pour préparer des étudiants pour frapper réellement une cible humaine, le Kungekdo utilise deux méthodes de formation. Le premier comporte l'utilisation du sac lourd pour des coups de pieds, de poings, et des attaques de coudes et de genoux. pesant 120 livres, il simule étroitement une cible lourde et absorbe l' impact comme un corps humain. L'autre est un panneau en bois environ 10 pouces de large, enveloppé avec un de la corde fait de paille de riz. Les étudiants simplement donnent un coup de pied et poing les enchaînements rugueux avec l'augmentation de la puissance, de durcir la surfaces du poing et de renforcer les os de la main,du poignet et les jointures.

    Peut-être que le climat la formation de l'entraînement du Kungekdo, deux ans après que le début de la formation, c'est le tournoi. Il y en a beaucoups auquel il peut participer, jusqu'à un par mois dans les plus grandes villes. Les tournois entrent dans deux catégories : ceux qui suivent des règles traditionnelles et ceux qui suivent des règles kickboxing. Les règlements exacts dépendent du sponsor qui commandite le tournoi. Cependant, les combattants du Kungekdo sont accoutumés à combattrent selon des règles légèrement différentes et puis à essayeent de leur mieux pour les suivres. Jung estime que 60 pour cent de toutes les techniques réussies en tournoi utilisent les mains.

    voilà.

    amicalement

    Contenu sponsorisé

    Re: les autres AM coreens

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:14


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 21:14