Forum des hapkido-in de France

    KIHAP : Copier Coller ?

    Partagez

    Kyushin
    Ceinture jaune
    Ceinture jaune

    Nombre de messages : 26
    Kwan : Pyeongmu-gwan Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 17/05/2007

    KIHAP : Copier Coller ?

    Message  Kyushin le Lun 21 Mai 2007 - 13:04

    Au regard de certaines vidéos d'hapkido (notamment en Corée), j'ai l'impression qu'il y a une sorte d'uniformité des Kihap. Est ce une volonté de normalisation induit par les instructeurs ou le fait de travailler en groupe qui homogénéise le kihap des pratiquants? Qu'en pensez vous, et qu'en est il dans votre pratique et dans vos clubs?
    Par ailleurs, pour aller un peu plus loin, que savez vous sur le kihap et sur sa fonction...

    Kyushin, canis lupus Suspect

    zoso
    Ceinture verte
    Ceinture verte

    Nombre de messages : 86
    Age : 36
    Localisation : lyon- dijon
    Kwan : Jin Jung Kwan
    Date d'inscription : 23/05/2007

    kihap

    Message  zoso le Jeu 24 Mai 2007 - 7:22

    Je ne sais pas si le fait que les kihap se ressemble soit recherché, je pense que chacun s'exteriorise à sa maniére et que le kihap est revelateur de l'energie mise dans la technique.

    Notre grand maitre nous repete souvent , avec son anglais propre " No kihap, No power" ce qui veut bien dire ce que ca veut dire!

    De même, le kihap est considéré comme un mouvement: s'il n'y a pas de Kihap au moment de la technique, celle-ci est fausse.

    Et je me souviendrais toujours de ce que l'on m'a repondu quand j'ai posé la question de " à quoi sert le kihap?" quand j'ai commencé à pratiquer:
    " il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un art MARTIAL , et t'as déjà vu un guerrier aller au combat en sifflant joyeusement?!"
    à Méditer
    HAPKI

    bouda
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 277
    Age : 48
    Localisation : Rennes
    Kwan : Kum Moo Kwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: KIHAP : Copier Coller ?

    Message  bouda le Jeu 24 Mai 2007 - 11:31

    Je vous fais un petit copier-coller d'un texte que j'ai mis dans mon blog.


    Le mot “Kihap” (Gihap en écriture romanisée révisée) se définit ainsi :
    - Ki (Gi) signifie “Conscience - Esprit - Coeur - Volonté”, et détermine une énergie nerveuse positive.
    - Hap signifie “Mutuellement, Réciproquement - Unir”.
    Notons que le terme HAPKI est formé des mêmes lettres.
    Le Kihap est la manifestation de l’énergie unifiée en soi.
    Le Hapki est l’action d’unification de l’énergie. Le Do de Hapkido étant la voie, le chemin qui mène à l’unification de l’énergie.

    Le Kihap peut être défini tel un cri non modulé, qui soutient un acte. Tout être vivant, lorsqu’il s’engage dans une action décisive pousse un cri. Le Kihap, cri qui décuple les forces est celui que pousse instinctivement une mère pour stopper son enfant devant un danger : “Halte !” “.

    Le Kihap est un son en “A” que chaque individu modifie, mais dont il tend à se rapprocher. Phonétiquement il peut s’exprimer par : “Aï” fondu dans un borborygme proche de “eight, heult ou halt !”. Son extériorisation se produit spontanément, et directement sans articulation, ni modulation. Toute l’efficacité de ce cri se trouve condensée dans sa brusque intensité.

    Par son action intense et soudaine le Kihap agit sur les deux parties de l’appareil auditif, et entraîne par diminution de la pression artérielle et ralentissement du rythme cardiaque, la syncope.

    Les étapes liées à la maîtrise du Kihap sont : le juste instant, et l’émission proprement dite. Psychologiquement, l’instant propice à la libération de l’énergie s’inscrit entre deux pensées, un expir et un inspir du récepteur. Saisi par la surprise, le récepteur reste figé, perd le fil de sa pensée, et n’engage aucune action. En Hapkido, le Kihap renforce l’impact destructeur du coup. Il est également un acte d’arrêt ou de diversion, qui en désarmant mentalement le partenaire, permet de le pacifier. La puissance mentale d’arrêt, de rappel à la raison, ou à la vie, jaillit, renforcée par la tension mentale, que sous-tendent la contraction des poings et la percussion d’un pied au sol.

    Toutefois, il importe de savoir que l’émission d’un Kihap ne doit pas vider totalement les poumons, et ce de façon à ne point être vulnérable. Aussi entraînez-vous à lancer un puis deux Kihap successifs, auxquels succédera une phase d’expiration la plus longue possible.Cette éducation vous permettra d’émettre un puissant Kihap, qui sera suivi si nécessaire d’une seconde ou troisième émission, et surtout d’agir en continuité respiratoire et mentale. Si tous les composants du Kihap sont correctement harmonisés, une sensation de vide apparaîtra en vous, dès l’instant où vous l’aurez émis.

    Les quatre aspects fondamentaux du Kihap sont :
    la posture, la respiration, le son et le regard.

    On doit cultiver l’habitude de regarder droit et fermement dans les yeux de son vis-à-vis, et de regarder de la même manière tout autre objet, sans cligner des yeux.

    Basé sur le livre : “Le jeu des énergies respiratoires, gestuelles et sonores dans la pratique de l’AIKIDO” de J-D CAUHEPE et A. KUANG - 1984.

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: KIHAP : Copier Coller ?

    Message  DC le Mar 29 Mai 2007 - 19:01

    Pour te répondre brièvement, cher Kyushin, si les Kihap se ressemblent, c'est parce que les corps humains étant faits plus ou moins identiquement, un même Kihap a les mêmes effets d'un individu à un autre. je crois qu'il y a 7 Kihap en Hapkido, chacun ayant un effet attendu différent sur la physiologie de ton corps. Je t'en donne 2 exemples Ei et A.

    - Ei est un Kihap court, rapide, il aura donc comme effet de donner à ton corps de la vitesse, que ce soit pour intercepter un coup ou pour en donner plusieurs, de faible puissance.
    - A est plus profond, plus lourd, plus lent. Il peut être utilisé pour délivrer un coup de poing final et dévastateur en vue d'un KO.

    Ce ne sont que quelques exemples d'applications possibles.

    Pour aller plus loin, les Kihap dirigent ton énergie, à toi de trouver ceux qui la dirige vers le bas ou vers le haut, en vitesse ou en puissance, en fluidité ou en résistance...

    Donc, pour te répondre, pas étonnant que les Kihap de tout un chacun finissent par se ressembler, nous sommes presque faits pareils.

    Kyushin
    Ceinture jaune
    Ceinture jaune

    Nombre de messages : 26
    Kwan : Pyeongmu-gwan Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 17/05/2007

    Re: KIHAP : Copier Coller ?

    Message  Kyushin le Mer 30 Mai 2007 - 18:31

    Razz Yeah !!!

    Merci à tout les trois...

    Contenu sponsorisé

    Re: KIHAP : Copier Coller ?

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:11


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 10:11