Forum des hapkido-in de France

    Coup de pied en combat réel

    Partagez

    Tigresse
    Ceinture bleue
    Ceinture bleue

    Nombre de messages : 112
    Age : 30
    Localisation : Gatineau, Qc, Canada
    Kwan : Aucun
    Date d'inscription : 12/01/2009

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Tigresse le Dim 18 Jan 2009 - 14:38

    Pour ma part, pardon pour ma simplicité d'esprit, mais un coup de pied, est l'impact causé grâce au pied sur un objet ou une personne. Il peut être efficace même si celui qui le donne perds l'équilibre. Il ne reste à savoir que si la personne retrouve l'équilibre assez rapidement pour éviter d'être percutée en retour.

    flofloghost
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 174
    Age : 31
    Localisation : France
    Kwan : Daehan
    Date d'inscription : 20/05/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  flofloghost le Dim 18 Jan 2009 - 14:49

    quand je parle de coup de pied, je parle de la technique en elle meme, pas du coup.
    pour ma part un coup de pied comme on l'apprend dans les AM commence avant l'impact se finit aprés impact.
    dans n'importe quel club si a chaque fois que tu frappes un partenaire d'entrainement, un sac de frappe etc... et que tu tombes a souvent, ils vont tous te dire que tu ne sais pas faire de coup de pied.
    car oui l'impact est important mais la technique qui est apprise lors d'un entrainement comprend le maintien d'equilibre aprés impact.

    Ben
    Ceinture jaune
    Ceinture jaune

    Nombre de messages : 36
    Age : 34
    Localisation : Seoul
    Kwan : Jeong Mu Gwan
    Date d'inscription : 06/06/2010

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Ben le Jeu 10 Juin 2010 - 7:04

    Ce que notre maitre (7d) nous resort souvent a ce sujet :
    Se comporter de facon decente afin de ne pas provoquer de conflits.
    Plutot que de chercher a blesser, chercher a retirer la volonte de combattre :
    Coup de pied : viser le centre de l'energie, les cuisses.
    Mains : utiliser la paume de la main (jojang) au niveau du plexus.
    Ne jamais frapper la tete.

    Il faut savoir qu'en Coree on peut avoir beaucoup d'ennuis si on blesse quelqu'un, notamment au visage. Peu importe qui a cause la bagarre, si quelqu'un blesse l'autre ou fait couler le sang, il va devoir lui verser une somme assez consequente.)
    Etant donne que tous les Coreens ont fait du TKD (Ecole, armee) les coups de pieds milieu/bas sont une arme de choix traditionnelle dans la rue.

    A titre personnel.
    Ayant fait plus de muay thai que de hkd. Je pense que les techniques du MT (et Muay Boran) sont efficace contre des adversaires plus lourds et mieux protegés. Les frappes avec le genou ou le tibia sont plus lourdes et profondes, le poids du corps est transféré sur l'adversaire. A utiliser contre quelqu'un d'agressif, qui s'appuie vers l'avant, et qu'on est quasiment sur de prendre de vitesse.
    Contre quelqu'un de plus sec qui va tester vos reflexes et chercher le trou dans votre defense, mieux vaut ne pas sacrifier son equilibre et utiliser des frappes seches, en contre, qui n'affectent pas l'equilibre et la defense. Le jjigo chagi semble plus adapté.


    Dernière édition par Ben le Jeu 10 Juin 2010 - 7:33, édité 2 fois

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Jeu 10 Juin 2010 - 7:15

    C'est aussi la base de la self-defense : une riposte appropriée et proportionnelle à l'attaque.
    Et surtout ne pas laisser de marque de blessure à l'aggresseur.

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Jeu 10 Juin 2010 - 7:48

    je suis d'accord avec toi.
    Je trouve que les coups de pied typique coréens sont trop présent dans la pupart des HKD.
    Et je n'aime pas le style aérien, qui nécessite trop de capacités physiques particulières, innées ou acquises, peu importe...
    J'aime bien rester ancrer sur le sol...

    Serizzawa
    Ceinture bleue
    Ceinture bleue

    Nombre de messages : 100
    Date d'inscription : 28/03/2010

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Serizzawa le Ven 2 Juil 2010 - 18:49

    Il y a beaucoup de choses vrai Smile
    Mais bon, pendant un combat, les pieds ne suffiront jamais, il faut savoir se défendre avec les coups de poings & autres (technique etc...)
    Ensuite, un coups de pied aérien est jolie, mais moins efficace qu'un coup de pied en restant au sol Smile
    Enfin, en visant les genoux, on arrive a pouvoir bloquer tous les déplacements de l'adversaire Smile

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Lun 5 Juil 2010 - 6:47

    le coup de pied bas est le plus efficace.
    Il est rapide, invisible, ne nécessite aucune capacité physique et peut-être effectué dans toutes les conditions (vestimentaires, santé, terrain...).

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  DC le Lun 5 Juil 2010 - 9:06

    Je ne suis pas sûr que le critère d'efficacité soit applicable ici. Je pense que le Hapgido a été créé pour être le "plus complet des Muye sous le ciel" et, en ce sens, on ne compte plus le nombre de techniques présentes (3808, selon le professeur CHOE Yong-Sul). Pourquoi ? Pour avoir le maximum de réponses disponibles face à une agression, pour avoir dans ma trousse à outils plus que nécessaire.

    Les coups de pieds hauts sont des outils comme les autres. On peut les juger inefficaces, mais ce sont les circonstances qui valident ou pas les techniques. Et se priver d'outils sous prétexte que, théoriquement, ils sont facilement contrables, c'est bien dommage. Et à ce titre, on peut alors retirer nombre de technques du Hapgido, car toute technique a sa technique de contre...

    Ceci vaut pour la pédagogie du Hapgido, encyclopédie technique. L'autre partie du Hapgido concerne alors les tactiques qu'il préconise, c'est à dire l'utilisation efficiente de ces techniques dans le cadre du combat. Et là, je pense que la seule tactique recommandée est "adaptation aux circonstances" (Hwa). Ce sont donc les circonstances qui me dictent l'utilisation ou non de telles ou telles techniques. Ce n'est pas à moi de restreindre leur nombre par choix "idéologique". Car sinon, je pourrais me retrouver dans une situation où l'outil nécessaire à ma victoire me manquerait...

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Lun 5 Juil 2010 - 11:25

    Le sage a parlé.
    Bien sur, comme je le répéte sans cesse à mes éléves...il faut toujours se placer dans une situation où l'on peut faire le maximum de choses...ne pas se fermer de portes.
    Et les coups de pieds en font partie.
    Maintenant, il s'agit de voir quel coup de pied.
    Car il me semble me rappeler que chez Maître CHOE Yong-Sul, il n'y avait guére plus de 12 coups de pied, dont 10 sous la ceinture.
    Et que les coups de pied dit modernes, ont été rajoutés bien après par Maître Ji Han Jae.

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  DC le Lun 5 Juil 2010 - 13:34

    Tu as raison, Pampers. La seule chose que je me dis à ce sujet, c'est que le professeur CHOE s'était imposé une limite : enseigner uniquement ce que Takeda Sokaku lui avait enseigné. Du coup, n'a-t-il pas intégré d'autres coups de pieds parce qu'il les considérait comme inutiles ou dangereux ; ou parce qu'il l'a fait par simple fidélité à son professeur (tradition)

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Lun 5 Juil 2010 - 13:44

    That's the question...
    Il ne l'a jamais dit en interview ?
    Une donnée à se rappeler, est que Maître CHOE Yong-Sul était un bagarreur dans l'âme....

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  DC le Lun 5 Juil 2010 - 14:04

    Il l'a dit, si l'on en croit RIM Jong-Bae dans une interview :

    Après le retour de CHOE en Corée en 1945, et jusqu'au milieu des années 70, a-t-il ajouté de nouvelles techniques au Hapkido ?
    Non, il enseignait uniquement ce que lui avait enseigné TAKEDA Sokaku. En ce qui le concernait, c'était une méthode absolument complète et il ne voyait rien à y ajouter.
    Devons-nous comprendre que le Hapkido de CHOE était identique au Daitô-ryû Aiki Jûjutsu ? Que c'est la même chose ?
    Pour autant que nous le sachions, c'est la même chose. Il a été très très clair sur ce point pendant son voyage aux Etats-Unis en 1982 -inflexible- qu'il n'avait jamais rien changé. C'est ce point qui le décevait partout où il allait, tous ces gens faisant du "Hapkido" mais ne pratiquant visiblement pas ce qu'il avait enseigné ("son art"). Il ressentait que ce que les gens appelaient Hapkido sans discrimination. Il n'avait aucune rancoeur contre personne, mais il ressentais juste un échec de sa part car il n'avait pas réussi à transmettre l'art de TAKEDA. C'était pourtant ce qu'il désirait voir se produire.

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Lun 5 Juil 2010 - 14:14

    Moui...
    Cela me laisse sans voix...Pour moi, c'est No comment.

    Nihon Tai
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 266
    Age : 40
    Localisation : Faulquemont
    Date d'inscription : 25/05/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Nihon Tai le Lun 5 Juil 2010 - 20:17

    @ DC

    Serait-il possible d'avoir l'interview en entier?

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  DC le Mar 6 Juil 2010 - 5:26

    Voici, Nihontai, je l'avais laissée dans ce fil : http://hapkido-france.allgoo.net/general-f2/dc-s-blog-t92-15.htm


    "Une interview de RIM Jong-Bae



    Une interview de ce Maître installé aux Etats-Unis qui me semble bien intéressante pour comprendre la vie de CHOE Yeong-Sul et les évolutions du Hapgido au travers des années. Je ne traduis que les passages ayant trait au Hapgido, les parties relevant de sa vie passée et future ne me semblant pas intéressantes dans le cadre de ce blog. Certains passages me laissent dubitatifs mais je les traduis tout de même de manière à ce que chacun se forge son opinion.

    Texte traduit du livre Hapkido de Marc Tedeschi

    A quoi ressemblaient les cours (avec CHOE Yong-Sul) à cette époque ?

    Les cours de mon Maître commençaient à 5 heure du matin. Il y avait 3 cours par jour, exception faite du Dimanche. Dans les classes du matin, (il devait y avoir) 25 personnes ; pendant la journée, 10 ; et le soir, peut-être 25 enfants et écoliers. Maître CHOE divisait la salle par niveaux. Un cours durait 2 heures. Pour un débutant, c'était plus lent. Après une année de durs exercices, on se sentait bien et le corps entier était fort. Si l'on manquait 2 cours, Maître CHOE vous renvoyait : "Tu n'es plus mon élève". Si vous parliez pendant qu'il parlait, ce qui est malpoli, même chose. Une fois suffit et vous partez. Quand d'autres élèves partaient ou allaient voir d'autres écoles, il leur disait : "Ne reviens plus, tu n'es plus mon élève". Le matin, en hiver, il faisait très froid et il n'y avait pas de chauffage. On prenait une soupe de haricot et on s'entrainait.

    Vous étiez non seulement un étudiant de Maître CHOE mais aussi son voisin, et plus tard un ami intime ?

    Il aimait jouer un jeu nommé Gô. Parce qu'il m'aimait bien et qu'il aimait ma façon de m'entraîner, il me demandait de rester et de jouer avec lui. Nous avons joué de nombreuses fois et nous parlions de beaucoup de choses. Il me racontait des histoires- comment il vécut au Japon, l'histoire du Hapgido. Un jour, il m'assomma sans me toucher. Au Japon, il avait développé ce pouvoir particulier : avec sa bouche (d'un cri sourd), il m'avait assommé. Alors je lui ai demandé comment il avait acquis ce pouvoir. Il dit que tous les matins, il méditait sur une bougie et essayait de l'éteindre. Quand il réussissait à le faire, il éloignait un peu plus la bougie. Cela prit beaucoup d'années mais son pouvoir avait grandi.


    Maître CHOE a-t-il jamais parlé d'avoir étudié d'autres AM ?

    Il avait appris le Kendô. Il aimait les épées.

    Après le retour de CHOE en Corée en 1945, et jusqu'au milieu des années 70, a-t-il ajouté de nouvelles techniques au Hapkido ?

    Non, il enseignait uniquement ce que lui avait enseigné TAKEDA Sokaku. En ce qui le concernait, c'était une méthode absolument complète et il ne voyait rien à y ajouter.

    Devons-nous comprendre que le Hapgido de CHOE était identique au Daitô-ryû Aiki Jûjutsu ? Que c'est la même chose ?

    Pour autant que nous le sachions, c'est la même chose. Il a été très très clair sur ce point pendant son voyage aux États-Unis en 1982 -inflexible- qu'il n'avait jamais rien changé. C'est ce point qui le décevait partout où il allait, tous ces gens faisant du "Hapgido" mais ne pratiquant visiblement pas ce qu'il avait enseigné ("son art"). Il ressentait que ce que les gens appelaient Hapgido sans discrimination. Il n'avait aucune rancœur contre personne, mais il ressentais juste un échec de sa part car il n'avait pas réussi à transmettre l'art de TAKEDA. C'était pourtant ce qu'il désirait voir se produire.

    Comment CHOE organisait-il son enseignement ?

    Il y a tellement de techniques, plus de 3.000. J''essaye d'en pratiquer 10 par jours de manière à toutes les revoir en une année. Avant le premier Dan, il y a 444 techniques de base codifiées. Après, l'enseignement devient plus personnalisé, il s'agit d'énergie, de flux et de connection, plus tellement de technique. Il faut apprendre les techniques mais après, il faut les laisser aller, c'est un paradoxe mais c'est la vérité. On se dégage de l'illusion de la séparation des (catégories de) techniques. Mais sinon, on apprenait d'abord le mouvement de base, puis un peu plus évolué, puis un peu plus, ...

    Que signifie "Évolué" ?

    Un mouvement "évolué" signifie un mouvement sans mouvement, mais qui a sa racine dans une technique de base apprise avant. C'est une vibration plus élevée en énergie, plus élevée dans la compréhension, plus élevée dans la connexion. Le débutant fait un large mouvement circulaire mais plus il progresse, plus le mouvement est court, de plus en plus court. Et l'effet sur l'adversaire devient de plus en plus fort.
    Il y a des mouvements, si vous les regardez, vous n'avez aucune idée de ce qui s'est passé- parce que le mouvement était si petit. C'est un mouvement "évolué", un mouvement très avancé.

    Est-ce que CHOE enseignait les armes dans son système de Hapgido ?

    Le bâton de 30 cm (10 inches), un bâton d'1m80, beaucoup de canne, l'épée, la corde. Il enseignait aussi beaucoup de défenses contre l'épée. Il lançait aussi souvent de grosses billes, du calibre .74, plutôt que des Shûriken parce qu'on pouvait enchaîner plus rapidement. On les lançait sur des mannequins que l'on dispersait dans toute la pièce : on avait pour cibles les yeux, le nez, la bouche, ..."

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Mer 7 Juil 2010 - 6:53

    Tout cela me laisse d'éternels regrets.
    Pourquoi, n'a t-il pas réussi à étendre son Hapkido ?
    La faute à certain de ses premiers éléves ?
    Sa faute à lui ?

    Nihon Tai
    Ceinture rouge
    Ceinture rouge

    Nombre de messages : 266
    Age : 40
    Localisation : Faulquemont
    Date d'inscription : 25/05/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Nihon Tai le Mer 7 Juil 2010 - 7:56

    Merci DC pour l'interview

    Donc son art il l'appelais aussi "hapkido", pour Choe celà restais du daîto ryu, alors que son élève Ji han jae lui à beaucoup modifié le style. Donc d'après l'interview, beaucoup de ces élève aurait modifié son style...

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Mer 7 Juil 2010 - 7:58

    Oui, et c'est là tout le problème....
    Pourquoi se sont-ils permit de modifier l'art du Maître ?

    DC
    Ceinture Marron
    Ceinture Marron

    Nombre de messages : 409
    Age : 44
    Localisation : Vincennes
    Kwan : Pyeongmu-gwan et Cheongmu-gwan
    Date d'inscription : 09/05/2007

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  DC le Mer 7 Juil 2010 - 9:28

    Pourquoi, n'a t-il pas réussi à étendre son Hapkido ?
    La faute à certain de ses premiers éléves ?

    La "faute" à lui-même, d'abord, il me semble. CHOE n'était pas éduqué (on dit parfois illettré), n'avait ni le sens de la politique, ni de la communication, ni du business, ni de l'organisation, ... Son ambition était d'avoir un Dojang à lui (ce qu'il a eu) et d'y enseigner. Je ne crois pas qu'il ait eu une vision d'un développement. L'idéal de Zadig, en un sens : il cultivait son jardin. Ce faisant, son art lui a échappé. Ou plutôt, il l'a laissé s'échapper.

    La "faute" à Ji Han-Jae, ensuite. Je le crois principal organisateur de l'évolution du Yawara de CHOE. Les raisons, je ne les connais pas, mais je peux proposer quelques hypothèses :

    - JI était déjà formé dans d'autres Muye avant de rencontrer CHOE. En outre, sa formation en Yawara était incomplète (3ème Dan au bout de 7 ans d'entraînement, me semble-t-il). Une synthèse s'est opérée naturellement chez lui, et il a inspiré d'autres intructeurs qui ont par la suite apporté leur pierre, puis organisé les apports techniques dans le nouvel ensemble.
    - JI était employé à la Maison Bleue en tant que garde du corps. Or, ces corps militaires ne se contentent jamais d'un seul AM, ils se doivent de tout connaître pour ne pas être surpris et pour que leur employeur, le Président, n'y laisse pas sa peau. Il a donc eu certainement accès à l'étude de nombreuses écoles et de nombreuses techniques. Peut-être a-t-il jugé le Yawara insuffisant dans certains compartiments techniques (pied-poing notamment) et l'aura fait évolué pour en faire un Muye moderne ?
    - Le sentiment nationaliste de l'époque ne permettait peut-être pas de garder des traces japonaises trop visibles ? Tout apport du japon a dû être, consciemment ou inconsciemment, revisité, modifié, adapté à une certaine "coréanité" ? Ce faisant, le Yawara est certainement devenu méconnaissable et son origine brouillée.

    Ces trois raisons me semblent plausibles. Mais, quoi qu'il en soit, de deux choses l'une : soit cette évolution s'est faite un peu dans le dos de CHOE (on garde CHOE comme caution morale, le lien entre tous les anciens élèves pour assurer la cohésion de la KHA (qui deviendra plus tard la KHF), le président d'honneur non exécutif puisqu'il n'en a pas les capacités ; donc JI avait tous les pouvoirs et n'avait à en rendre compte à CHOE), soit il a vu cette évolution et n'a rien fait pour la stopper (il a tout délégué à JI et a cautionné tous ses choix pour le développement de la KHA ; pour un profit personnel ?). Les choses n'étant ni blanches, ni noires, je pense que là aussi un mix des deux me paraît plausible.

    En tous cas, on voit bien que, dans cette interview, CHOE regrette ces évolutions, mais ne fait rien pour les corriger. C'est donc qu'il les a cautionnées, au moins par défaut...

    Quant à regretter ces évolutions, je ne sais pas. Un nouveau Muye est né, avec son identité propre, différente du Daitô-ryû. En soi, ce n'est pas si mal, je pense. Le vrai problème me semble provenir plutôt des orientations qu'on voudrait donner à ce Muye : un truc plus acrobatique, très physique, un peu édulcoré au niveau technique, un objet marketing pour les jeunes générations. Mais, ça, je pense que ça dépend des Gwan, des professeurs ; ça ne dépend pas du Hapgido en lui-même, ni de son programme.

    Personnellement, j'aime le côté pragmatique et "complet" du Hapgido (inclus ses coups de pieds, même si je ne suis pas très doué dans leur exécution) ; mais je ne suis pas sûr que j'aimerais pratiquer le Daitô-ryû à la japonaise. Pour couper la poire en deux, je dirais qu'entre le Hapgido de Seo'ul et l'Aikijutsu de Tôkyô, il doit y a voir un juste milieu. Du côté de Daegu

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Mer 7 Juil 2010 - 10:25

    Ce qui m'inquiéte surtout, c'est le remplacement d'un vide, ou d'un manque, par autre chose.
    Que cette autre chose soit même très bien.
    Car on sait tous, que lorsque on ne sait pas quelque chose ou pas complétement, on comble ce vide par autre chose.
    Donc, surement que certains éléves de Choï, n'ont pas eu accés, pour quelques raisons que ce soit, à tous l'enseignement du maître...et qu'ensuite ils ont comblés avec des techniques provenant d'autres AM.
    Et ça , c'est très regrettable...car là, on ne parle pas réellement d'évolution, comme on a déjà essayer de me le vendre,^^, mais de manque comblé...
    Personnellement, le Hapkido acrobatique ne m'a jamais intéressé...Je suis venu au Hapkido, en ayant assisté à des démonstrations très pratiques et efficaces, sans fioriture.
    Attention, je ne me permets de juger de l'efficacité des diverses écoles d'Hapkido...simplement que je regrette de ne pas pratiquer l'hapkido original.

    Serizzawa
    Ceinture bleue
    Ceinture bleue

    Nombre de messages : 100
    Date d'inscription : 28/03/2010

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Serizzawa le Jeu 8 Juil 2010 - 14:49

    Mais dans l'Hapkido, il y aura toujours une partie "traditionnelle" & une partie démonstration =)
    On ne peut pas faire que des démonstration où il y a simplement des technique ^^

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Jeu 8 Juil 2010 - 18:14

    C'est un avis...
    Personnellement, je ne mens jamais à ceux qui veulent ou viennent voir mes cours.
    Je fais ce que je dis, et je dis ce que je fais.
    Je suis beaucoup plus impressionné par une technique qui l'air banale (mais qui ne l'est pas , hé, hé) pour se débarasser d'un danger, que d'une acrobatie improbable...
    Bon, je suis comme ça, je me referais pas.
    Et mes éléves adhérent, donc je suis content...

    Serizzawa
    Ceinture bleue
    Ceinture bleue

    Nombre de messages : 100
    Date d'inscription : 28/03/2010

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Serizzawa le Ven 9 Juil 2010 - 17:36

    Je suis d'accord Smile Les techniques, quand on connait un peu, sont aussi impressionnante que des acrobatie Smile
    Mais les coup de pieds, même sauté, font partie du Hapkido aussi Smile
    C'est grâce à ceux-ci qu'il est aussi complet Very Happy

    Pampers
    Ceinture Noire 1er Dan
    Ceinture Noire 1er Dan

    Nombre de messages : 1191
    Age : 50
    Localisation : Berre l'étang
    Kwan : Mu sul Kwan / Daehan
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Pampers le Lun 12 Juil 2010 - 6:52

    Hummm...
    Comme dit précédemment, les coups de pieds sautés sont un rajout d'éléves de Choï.
    Il n'était absoulument pas présent à l'origine.
    Maintenant, que cela rende le Hapkido plus complet, pourquoi pas...mais alors on pourrait aussi rajouter le tir au M-16, ou la plongée sous-marine...

    Serizzawa
    Ceinture bleue
    Ceinture bleue

    Nombre de messages : 100
    Date d'inscription : 28/03/2010

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Serizzawa le Lun 12 Juil 2010 - 9:59

    Les coups de pieds sont plus démonstratif, on est d'accord, mais maintenant, ils font parti du Hapkido Smile
    Un bon coups de pieds "normal" sera bien entendu plus rapide & puissant Smile

    Contenu sponsorisé

    Re: Coup de pied en combat réel

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:56


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 11:56