Forum des hapkido-in de France

    Culture "underground" : le tatouage en Corée

    Partagez

    Maïkeul
    Ceinture blanche
    Ceinture blanche

    Nombre de messages : 7
    Age : 44
    Localisation : Strasbourg
    Kwan : Korea Hosinsul Federation
    Date d'inscription : 23/10/2007

    Culture "underground" : le tatouage en Corée

    Message  Maïkeul le Mer 7 Nov 2007 - 12:55

    Le tatouage est un sujet sensible en Corée. Il est d'abord en opposition avec des croyances confucianistes qui restent fortes. Beaucoup de coréens croient que leur corps sont des cadeaux de leurs ancêtres et que c'est un devoir de les préserver. Leur réaction face aux tatouages n'est donc pas surprenante.
    Exposez des tatouages étendus et tape à l'oeil en Corée, et vous ne ferez jamais, ou rarement, l'expérience de la fameuse hospitalité coréenne...


    En Europe comme en Asie, autrefois, les tatouages etaient la marque de toutes sortes de criminels, esclaves ou indésirables. La tradition asiatique, et coréenne en particulier a évolué de manière assez similaire, mais est plus ou moins restée sur cette idée. En conséquence, se faire tatouer en Corée est très mal vu.

    Parmi les criminels coréens, la pratique du tatouage est un rite de loyauté, comme au Japon. Une fois que vous avez été marqué par le tatouage d'un gang, vous ne le quitterez jamais, du moins, en théorie. C'est un aspect commun à toute la pègre asiatique: Rappelez-vous des magnifiques dos tatoués des Yakusa japonais ou des triades chinoises, tout en dragons, poissons et fleurs...



    Pourtant, aujourd'hui, cette forme de tatouage semble perdre du terrain en Corée. Les tatoueurs coréens (il y en a quelques uns) affirment que la plupart de leurs clients sont des gens "normaux" qui ont en général la vingtaine: beaucoup d'artistes, mais aussi des étudiants, des employés de bureau, et même des mères de famille.

    Les principales différences sont l'emplacement et la taille. Les étrangers ont tendance à préférer des tattoos bien visibles alors que les coréens les placent en général sur l'épaule, le dos, ou la cuisse: des zones faciles a dissimuler sous les vêtements. Leurs tatouages sont généralement de petites dimensions. Un grand tatouage visible et tape à l'oeil peut empêcher l'accès à des salles de gym, piscines, sauna... Ou au mieux, vous procurer des regards choqués.

    Techniquement, le tatouage est légal en Corée, mais les tatoueurs sont souvent arrêtés et condamnés pour exercice illégal de la médecine: les aiguilles perforent la peau!

    Bien sûr, personne n'a jamais été envoyé devant les tribunaux pour cela, mais il reste qu'il est illégal de pratiquer n'importe quelle forme de médecine sur une autre personne en Corée, sans être reconnu praticien par l'Etat.
    La Corée
    ne possède aucune législation réglementant le tatouage: les standards d'hygiène sont donc définis par des accords entre les artistes, donc parfois assez "lights".
    En plus, il n'y a aucune garantie d'obtenir un tatouage de qualité, à moins de connaître l'artiste, car ceux-ci sont encore peu nombreux.
    Pour un tattoo souvenir de Corée, il vaudra mieux être prudent et bien réfléchir...

    Les tatouages sont pourtant populaires au sein de la scène punk coréenne et de la jeunesse underground (comme partout). Mais cela implique que la plupart d'entre eux ne pourront trouver ensuite un travail décent plus tard. Un tatouage visible ferme toutes les portes du monde du travail.

    Mais il y a encore une raison, peut être plus forte que les autres, pour se faire des tatouages en Corée. Chaque homme coréen a le devoir de servir le pays durant deux années avant d'avoir trente ans. Jusqu'à récemment, l'armée refusait les personnes tatouées sur plus des deux tiers de leur corps. Sans autres échappatoires, certains ont choisi le tatouage!

    En 2003, près de 170 personnes ont été arrêtées pour avoir tenté de se soustraire au service militaire avec des tatouages. Un crime passible de trois ans d'emprisonnement. Ces jeunes hommes en disgrâce on été exposés dans les médias, cheveux rasés, tête baissés et t-shirts relevés dévoilant des tatouages de dragons, poissons ou de roses.


    Avis aux hapkido-in tatoués pirat !
    Mais rassurez-vous, il semble que les moeurs évoluent doucement en Corée. Et de toute manière, les coréen sont en général très indulgents et amicaux avec les étrangers...

    LE look à éviter au dojang...

    Sources: Article tiré du magazine américain "Theme", Automne 2005
    / des amis tatoués et/ou tatoueurs, et globe-trotter...

    tuquefbensaib
    Ceinture blanche
    Ceinture blanche

    Nombre de messages : 1
    Date d'inscription : 27/04/2009

    Re: Culture "underground" : le tatouage en Corée

    Message  tuquefbensaib le Lun 27 Avr 2009 - 16:19

    Pour éviter les surprises,ce site permet de vérifier la traduction de prénoms en coréen (un grand classique des tatouages...)
    http://www.chine-nouvelle.com/prenoms/coreen

    Et puis ça peut toujours servir ! cat

    Elo
    Ceinture jaune
    Ceinture jaune

    Nombre de messages : 27
    Age : 32
    Localisation : Chambéry
    Date d'inscription : 21/02/2009

    Re: Culture "underground" : le tatouage en Corée

    Message  Elo le Lun 27 Avr 2009 - 21:11

    j'aime beaucoup le sujet...

    notons que meme dans nos pays occidentaux, le fait d'avoir un (ou des) tatouages n'est pas toujours bien vu non plus.. ca va dépendre de la taille, de l'emplacement, de ce que ca représente, de l'allure de la personne en général. Rolling Eyes

    c'est un bel effet de mode, mais tout ne passe pas forcément, et il est aussi préférable chez nous de ne pas avoir un tatouage trop visible si on souhaite travailler au contact des gens (commercial, hotellerie, etc). le coté rebelle peut déplaire à de nombreux employeurs. pale
    Cela dit, ca reste à l'appréciation de chacun, on n'est pas dans une "bienséance sociale" comme ca semble le cas en Corée..Rolling Eyes

    lezard marteau
    Ceinture jaune
    Ceinture jaune

    Nombre de messages : 35
    Date d'inscription : 12/03/2009

    Re: Culture "underground" : le tatouage en Corée

    Message  lezard marteau le Jeu 14 Mai 2009 - 17:34

    Tous ce qui est tatoué est a moué
    Arrow

    manu
    Ceinture verte
    Ceinture verte

    Nombre de messages : 80
    Localisation : Bressuire
    Kwan : GHF
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Culture "underground" : le tatouage en Corée

    Message  manu le Dim 18 Sep 2011 - 14:19

    dans le monde du travail,tant que c'est caché,ça va.J'évite d'exibé mes tatouages personnelement(j'ai une bonne partie du corps tatouée)

    Après dans le domaine des arts martiaux,ça peut créé des situations amusantes(me concernant du moins)

    C'est pas le tatoo qui va faire un bon ou mauvais pratiquant ou ouvrier!

    Contenu sponsorisé

    Re: Culture "underground" : le tatouage en Corée

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:33


      La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 14:33